Ecomnews - Adds
Bpifrance restera un des moteurs du financement des entreprises en 2021
Par Nathalie Bureau du Colombier publié le 09 FEVR 2021 à 08:11
Opérateur du Plan de relance et des prêts garantis par l’Etat (PGE), Bpifrance a injecté 45 milliards d'€ en 2020 dont 20 milliards d'€ (+9,5%) dans les entreprises. Sur cette somme, 3 milliards € ont été alloués à l’innovation. La Banque publique a investi 463 millions d'€ en capital innovation dans 143 entreprises, en hausse de 48% en 2020. Selon le directeur général de Bpifrance la tendance devrait se poursuivre en 2021 avec 9 milliards d'€ de crédits annoncés. 

Aux premiers jours de la crise, Bpifrance a fait office de pompier de l’économie en déployant un outil spécifique à disposition des entreprises qui se voyaient refuser un PGE.

« Du 17 au 23 mars, des start-up s’apprêtaient à lever des fonds qui se sont retirés face à l’incertitude. Nous avons lancé le French Tech Bridge permettant à 27 entreprises de bénéficier de 71 millions d'€. Ce fut notre rôle contracyclique, a souligné le 4 février Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance. L’écosystème de la tech française démarre fort en 2021. Le sujet n’est pas l’argent mais les projets ».

En 2020, 110 miliards d'€ de PGE ont été octroyés par les banques pour renforcer la trésorerie des entreprises touchées par la crise. « 65% des entreprises n’ont pas décaissé leur PGE en totalité. Elles le gardent comme une poire pour la soif dans un monde incertain », analyse Nicolas Dufourcq.

Raison pour laquelle l’investissement direct de Bpi dans les PME françaises a reculé de 7% en 2020 avec 145 millions d'€ alloués à 70 entreprises. « Le PGE a permis de retarder pour certaines PME l’ouverture de capital », précise-t-il.

50 000 prêts d’honneurs prévus en 2021

Malgré la fermeture des frontières, Bpifrance a assuré 122 entreprises à l’export, une année active caractérisée par la livraison d’une « centaine d’avions Airbus, un contrat sur des éoliennes au large du Yorkshire en Grande-Bretagne, un système d’adduction d’eau à Luanda et un hôpital à Cotonou ».

Les crédits export, ouverts aux acheteurs étrangers d’équipements français sont en hausse de 26 % avec 217 millions d'€ accordés à 15 entreprises majoritairement africaines.

Le prêt de croissance à l’international, délivré par les agences régionales de Bpifrance, a atteint 500 millions d'€ en 2020.

Le banquier de l’Etat qui s’est diversifié dans le conseil et la formation a enregistré une forte hausse, malgré de recul de 43% des nouvelles recrues en 2020 avec 430 nouvelles entreprises accélérées.

?id=cS1zhjvuiZQbBkpXuvCLeB9w633PsJ6F

Les formations en e-learning ont été suivies par près de 30 000 entreprises et les autodiagnostics digitaux en hausse de 216%. « Nos coachs appellent durant deux à trois heures les chefs d’entreprises pour les aider à préparer le rebond », précise Nicolas Dufourcq.

En 2021, l’enthousiasme des patrons revient. Nous ouvrons cette semaine deux accélérateurs : un dans la mode, le luxe et un autre tourné vers les entreprises qui veulent se projeter en Afrique », complète Nicolas Dufourcq.

Positionnée sur le soutien à la création et l’entrepreneuriat, Bpifrance a continué à déployer son programme de soutien à l’entrepreneuriat pour tous en direction des Quartiers Populaires de la Ville.

15 nouvelles promotions des accélérateurs émergence ont été lancées permettant d’accompagner 395 entrepreneurs en 2020. Par ailleurs, les prêts d’honneurs solidaires lancés en 2020 à l’attention des publics fragiles se poursuivent en 2021 avec 50 000 prêts d’honneurs annoncés par le directeur de bpifrance.

Ecomnews - Adds