Ecomnews - Adds
Cantal : Le projet de construction de 7 éoliennes au Camp Amarugue fait polémique
Par Rédaction publié le 01 JUIL 2018 à 09:00
Bien qu’affichant un bilan excédentaire quant à la production d’électricité, dans le Cantal, les habitants de Siran et Glénat ont été récemment informés de la construction d’un parc éolien. Un projet de construction de 7 éoliennes dont les bienfaits restent le sujet de débats avec les habitants.

Pris en charge par la société Valorem, les municipalités de Siran et Glénat avaient bien donné l’accord à la société bordelaise en février et novembre 2017 pour la réalisation d’une étude sur la faisabilité de la construction d’un parc éolien. Sept éoliennes d’une hauteur de 200 mètres chacune pourrait donc intégrer le paysage du Cantal.

Des habitants en colère ! Bien que le projet ait pour but de créer de l’électricité en provenance d’une énergie propre, les habitants de ces territoires semblent ne pas être du même avis en ce qui concerne les répercussions positives de ce projet. En effet les habitants assurent qu’aucune information ne leur est parvenue alors que le projet date de plus d’un an.

Un véritable choc pour certains, qui dénoncent la détérioration du paysage et du patrimoine, une pollution sonore, une baisse de touristes mais aussi du nombre de clients pour certains établissements et une baisse de la valeur immobilière pouvant atteindre les 50%.

De l’autre côté, la société bordelaise Valorem se veut rassurante en ce qui concerne le projet. Ils assurent que les distances minimales entre les éoliennes et les habitations sont respectées pour ne pas perturber les habitants avec le bruit qui émane des éoliennes, mais aussi que l’installation de ces dernières ne pourrait affecter de manière insignifiante le tourisme du territoire.

Pour les élus de ce projet, Siran et Glénat pourraient être favorable car il rapportera respectivement 67 800 € et 27 200 €.

Pour éclaircir le projet, le 8 juin une réunion rassemblant 80 personnes a eu lieu aussi bien pour rassurer les habitants sur le projet que pour entendre leurs opinions.

Florian Bianconi

Ecomnews - Adds