Ecomnews - Adds
Catalogne : Le Gouvernement révise à la hausse ses prévisions de croissance
Par Robert Fages publié le 18 OCT 2021 à 09:46
Le gouvernement estime que le PIB catalan augmentera de 6,4% en 2021 et 2022. Cette révision laisse présager une reprise plus forte de l'économie catalane, qui permettrait d’atteindre en 2022 le niveau de 2019.

Le ministère de l'Économie et des Finances vient de publier les prévisions macroéconomiques de la Catalogne pour l'exercice biennal 2021-2022, qui prévoit une croissance du PIB de +6,4% en 2021 et 2022.

Ces prévisions sont révisées à la hausse par rapport à celles du printemps dernier, lorsque les données indiquaient une augmentation du PIB de +6,0 % et +5,2 %.

Cette révision laisse présager une reprise plus forte de l'économie catalane, qui permettrait à 2022 d'atteindre le niveau de 2019.

Ces estimations s'inscrivent dans des perspectives de reprise à l'échelle mondiale, en ligne avec celles des principaux organismes internationaux. Le ministre de l'Économie et des Finances de la Generalitat, Jaume Giró, estime que cette révision à la hausse « invite à l'optimisme ».

Les indicateurs de la consommation continuent d'indiquer une croissance significative ces derniers mois. Quant au marché du travail, à fin septembre, le nombre de demandeurs d’emploi, continuait de baisser et s'établissait à 47 949 personnes.

Il s'agit du niveau le plus bas depuis le début de la pandémie pour le sixième mois consécutif. Concernant le commerce extérieur, les exportations continuent de croître de manière significative et, en termes cumulés jusqu'en juillet, dépassent de 5,6% celles de 2019 à la même période.

Il convient également de noter la reprise progressive du tourisme étranger depuis mai. Les prévisions économiques pour 2021 affichent une croissance de +6,4%, quatre dixièmes de point de pourcentage au-dessus des prévisions publiées en mai de cette année.

Ce rebond comprend à la fois la reprise partielle de la demande intérieure et le rééquilibrage de la demande extérieure. L'amélioration de la demande intérieure reflète surtout la reprise de la consommation des ménages, avec une croissance de +7,9% et de l'investissement avec une augmentation de +8,3%.

La réactivation de la consommation des ménages est étroitement liée à l'amélioration de la confiance dans la situation économique et sanitaire, à la mobilisation progressive de l'épargne accumulée pendant la pandémie et à la reprise soutenue du marché du travail.

La mise en œuvre progressive du plan de relance européen devrait permettre de relancer l'investissement au dernier trimestre de cette année et surtout en 2022.

Les prévisions du marché du travail pour 2021 font état d'une augmentation significative de l'emploi équivalent temps plein (+4,7 %), après la forte baisse de 2020 (-9,0 %).

Les prévisions d'activité pour le prochain exercice tablent sur le même taux de croissance du PIB qu'en 2021, soit +6,4%, (1,2 point au-dessus des prévisions de mai), avec une contribution plus faible de la demande intérieure (5,5 points) mais supérieure à la demande extérieure (0,9 points).

En 2022, le Gouvernement s’attend à une augmentation de l’investissement de +11,9%, grâce notamment aux fonds européens NGEU. La consommation des ménages devrait elle aussi enregistrer une hausse d’environ +5%.

Les flux avec l'étranger resteraient à des rythmes similaires à ceux de 2021 bien que plus modérés à +10,7 % pour les exportations de biens et services et à +9,0 % pour les importations.

Sur le marché du travail, les prévisions pour 2022 affichent une croissance plus modérée de l'emploi équivalent temps plein de 3,8 %, ce qui se traduit par la création de quelques 124 000 emplois.

Cela permettrait une baisse du taux de chômage à 11,2 %, très proche de celui de 2019 (11,0 %).

Ecomnews - Adds