Ecomnews - Adds
Catalogne : Le parlement n’a toujours pas de président élu
Par Juli Choquet publié le 27 MARS 2018 à 11:11
Alors que ce weekend la justice Allemande arrêtait Carles Puigdemont, le candidat séparatiste Jordi Turull a perdu les élections dès le premier tour. Tour d’horizon de la situation au Parlement.

Difficile de faire émerger un représentant du Parlement de Catalogne dans ces conditions. Après Carles Puigdemont lui même, et l’échec de Jordi Sanchez (actuellement en prison) de recevoir la majorité absolu (68 sièges) nécessaire pour devenir président de Catalogne, c’est au tour de Jordi Turull.

En cause 4 candidats de la CUP qui n’ont pas souhaités voter pour lui alors qu’idéologiquement le parti politique est proche de Junts per Catalunya. La CUP a accusé entre autre l’entêtement de Carles Puigdemont à garder son poste de président de Parlement (il en était président sortant avant la mise sous tutelle de Madrid).

Les élections avaient organisés en urgence, alors que Jordi Turull jouissait d’une liberté provisoire de la justice Espagnole. Roger Torrent, le président par Intérim avait d’ailleurs appuyé sa candidature.

Du coté des loyalistes, le PSC le parti Socialiste reste sur une ligne d’acceptation de la mise sous tutelle, tandis que le parti Esquerra demande à ces derniers de se séparer du PP, le parti de Mariano Rajoy. Ciutadans le premier parti d’opposition soutenant Madrid demande à ce que l’imbroglio politique s’arrête.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Catalogne :

Ecomnews - Adds