Ecomnews - Adds
Chambéry : Le Pôle d’Echanges Multimodal a été inauguré. La gare de Chambéry est totalement transformée
Par Denys Bédarride publié le 12 NOV 2019 à 08:00
La mobilité durable est un des enjeux pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes, dans tous ses territoires, et pour tous les trajets, notamment ceux du quotidien. Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région et Martine GUIBERT, Vice-présidente déléguée aux Transports, ont inauguré le 8 novembre 2019, le Pôle d’Echanges Multimodal de Chambéry, en présence de Jean-Pierre FARANDOU, Président de SNCF. La Région a investi 4,9 millions d'€, soit 21% du projet global, pour transformer la gare de Chambéry et connecter tous les modes de déplacements au train.

Des déplacements en pleine évolution sur le territoire chambérien

Depuis le dernier aménagement majeur de la gare dans les années 80, pour accueillir le TGV, la fréquentation de la gare a connu une très forte croissance avec, au quotidien :

  • une centaine de TER (trains et cars) et des trains nationaux et internationaux (notamment vers l’Italie)
  • 13 000 voyageurs (3,5 millions de voyageurs par an toutes origines-destinations)
  • Et des perspectives de croissance liées à la future ligne Lyon-Turin à l’horizon 2030.

Une transformation pour favoriser l’accès au train


Avec l’objectif d’accompagner le développement des déplacements doux sur tout le territoire chambérien et de favoriser le train, en connectant au sein du Pôle d’Echanges Mutimodal l’ensemble des modes de déplacement, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, en partenariat avec l’Etat, le Département de la Savoie, l’agglomération de Grand Chambéry, la ville de Chambéry et SNCF, a lancé la création d’une halle multimodale unique.

Le nouveau PEM de Chambéry modernise ainsi la ville en instaurant la multi-modalité au coeur de la cité.


Des caméras pour permettre aux habitants de voyager en toute sécurité


Pour assurer des voyages plus sûrs à ses habitants, la Région investit 400 K€ dans l’istallation de 80 caméras de vidéoprotection au sein et aux abords du PEM.

En parallèle, la Région équipe progressivement ses TER de vidéoprotection et a également doublé le nombre des agents de police ferroviaire à bord, passant de 80 à 160 agents, pour déployer 34 patrouilles de 16h jusqu’à minuit dans les gares et désormais dans les trains, pour un coût de 11 millions d'€ par an.


« Auvergne-Rhône-Alpes, Région la mieux gérée de France, a été le premier partenaire financier, aux côtés du Grand Chambéry, pour lui offrir ainsi qu’à la Savoie une gare à la hauteur de leur prestige, de leur rayonnement et de leur attractivité touristique.

Sur le territoire de la Savoie, le travail avec le Département est gage de réussite. A la Région, nous sommes attentifs à la qualité du service rendu aux voyageurs. » déclare Laurent WAUQUIEZ, Président d’Auvergne-Rhône-Alpes.


« Je suis satisfaite du travail effectué sur la gare de Chambéry. Nous mettons à la disposition des chambériens et des savoyards, un espace de Mobilité intermodale complet, un bâtiment voyageur de qualité et un niveau de sécurité renforcé. C’est tout un quartier qui va pouvoir s’articuler autour de la gare. Cet outil va concourir à l’attractivité des transports en commun et du TER en particulier » a ajouté Martine GUIBERT, Vice-présidente déléguée aux Transports.

© SNCF ARTEFACTO

Ecomnews - Adds