Ecomnews - Adds
Chronoviti : L’outil d’expédition de vin sera accessible à tous les professionnels de l’oenotourisme de l’Hérault.
Par Redaction publié le 29 NOV 2019 à 14:52
Taxation du vin français par les États-Unis, canicules à répétitions, sécheresse… dans ce contexte difficile pour les viticulteurs, le Département de l’Hérault, la CCI Hérault, la Chambre de l’Agriculture et Chronopost ont décidé de joindre leurs forces pour propulser la vente de vin héraultais en France et dans le monde.

Faire rayonner la viticulture occitane partout dans le monde. C’est l’objectif ambitieux que se sont fixés le Département de l’Hérault, la CCI Hérault, la Chambre d’Agriculture et Chronopost.

Le 26 novembre, ils ont signé une convention de partenariat pour agir ensemble en faveur du développement de la filière viti-vinicole et de l’oenotourisme sur le territoire héraultais.

Les partenaires signataires misent notamment sur l’outil Chronoviti pour faciliter l’expédition de vin aux consommateurs éloignés. Cet outil innovant, qui a déjà été testé auprès de 90 caves de l’Hérault, permet d’expédier les achats des touristes en visite dans les caves et domaines du département, directement à l’adresse de leur choix, dans des emballages adaptés.

Lancé il y a un an, sous l’impulsion de la CCI Hérault et de Chronopost, le dispositif Chronoviti a déjà fait ses preuves et permis une augmentation de 165% du chiffre d’affaires de la filière vitivinicole.

Soit un résultat de plus 150 000 € sur une année.

?id=TPjLC32J3PZaPwoMh1OY03sz8n92Xg8T

Aujourd’hui, le partenariat vise à élargir l’accès à ce dispositif à l’ensemble des professionnels acteurs dans le développement de l’oenotourisme. Objectif annoncé : générer plus d’un million d’euros de colis envoyés par Chronoviti dans trois ans.

« C’est un nouveau vecteur économique, c’est une facilitation que l’on apporte à la profession mais également aux consommateurs qui pourront se voir livrer chez eux ces excellents produits de l’Hérault. », estime Kléber Mesquida, président du Département.

Avec la récente sortie du guide du Routard dédié à l’oenotourisme dans l’Hérault qui présente plus d’une vingtaine de circuits oenotouristiques et le dispositif Chronoviti, les partenaires espèrent que le tourisme deviendra un important levier de croissance pour la filière vin héraultaise.

“L’Hérault est le deuxième département viticole de France et quatrième département touristique. Notre département a donc tous les atouts pour devenir la destination œnotouristique leader en Europe », affirme André Deljarry, président de la CCI Hérault.

Ce coup de pouce aux viticulteurs « arrive à point nommé », selon Monsieur Deljarry avec la « regrettable taxation du vin Français par les Etats-Unis » mais aussi, avec l’arrivée des fêtes de fin d’année.

Ecomnews - Adds