Ecomnews - Adds
Commerce : Comment renforcer l’attractivité des petites villes ? Exemple avec Groisy, en Haute-Savoie
Par Fiona Urbain publié le 07 OCT 2021 à 09:35
En juillet dernier, le Préfet de Haute-Savoie a signé avec la communauté d'agglomération du Grand Annecy et la commune de Groisy, la convention Petites Villes de Demain. Comment la CCI de Haute-Savoie accompagne-t-elle les communes dans leur développement commercial ? Détails dans notre article.

Le pôle commercial de Boisy, un quartier situé sur les hauteurs de la commune de Groisy, compte une douzaine de commerces et services de proximité.

Les commerçants ont attiré l’attention du Maire concernant de prochaines cessations/rachats de locaux commerciaux sur ce pôle qui intéresse par ailleurs de nombreux porteurs de projet qui souhaitent s’installer sur la commune de Groisy.

L’équipe municipale a donc décidé de lancer une étude portant sur le développement commercial de Boisy et sur le renforcement de son attractivité.

Elle a alors fait appel à la CCI Haute-Savoie pour savoir si de nouvelles activités commerciales et/ou artisanales seraient opportunes dans le quartier de Boisy. Elle attend également des recommandations en vue de requalifier ce quartier sur le plan commercial.

Une commune fortement attractive

La croissance démographique est très élevée, dans un département déjà très dynamique : + 2,27 % d’augmentation moyenne de la population chaque année entre 2012 et 2017.

La population est majoritairement jeune et active et les retraités (+60 ans) et autres inactifs sont sous-représentés. Les familles disposent d’un revenu nettement supérieur à la moyenne, ce qui facilite la consommation des ménages.

Tissu économique : 300 établissements et un peu plus de 1 000 emplois

Depuis 2007, la part de cadres et professions intellectuelles supérieures explose sur la commune. 20% des actifs Groisiliens travaillent dans leur commune, 20% en Suisse et un tiers dans le Grand Annecy.

?id=nNlH2pow4qt1MpAqjtKOenrj7LTLO72C

Les enseignements de l’enquête menée par la CCI Haute-Savoie et la CMA

L'étude a constaté une forte appétence de la clientèle pour les produits frais, bio et locaux (Grand Frais Argonay, Marché de Groisy, Producteurs locaux, Biocoop Pringy etc.)

44% des consommateurs ont l’habitude de faire leurs achats en ligne (click and collect, livraison), une part qui a sûrement augmenté avec la crise liée à la Covid 19.

70% des habitants ne peuvent « pas venir au marché le mardi matin ». Les attentes portent surtout sur le changement de jour et l’offre en produits locaux et bios. Des prix abordables, une meilleure visibilité, un espace couvert, une buvette seraient un plus.

Près d’un client sur 4 est extérieur à la commune et 83% des clients viennent en voiture et 38% à pied. 13% utilisent un 2 roues.

Les premières motivations de fréquentation des commerces de Boisy sont les mêmes pour les Groisiliens et les clients : proximité, soutien au commerce de proximité et qualité des produits.

La circulation dans le centre commercial est jugée difficile surtout par la clientèle. Plus globalement, la circulation dans le secteur de Boisy est dense voire dangereuse.

Par ailleurs, de nombreux porteurs de projet sont intéressés pour implanter une activité commerciale, artisanale ou de services dans le secteur de Boisy.

Les préconisations

Le dynamisme démographique de Groisy et l’attractivité générée par le pôle commercial de Boisy permettent d’envisager un développement commercial avec la création de nouvelles activités de proximité, complémentaires à l’offre existante.

A Boisy, les enseignes commerciales ne sont pas toutes visibles et manquent d’homogénéité (34% de la clientèle souligne le manque de visibilité).

L’étude préconise donc de profiter des mutations commerciales à venir pour travailler sur une harmonisation et une modernisation des enseignes apposées en façade et faire une promotion régulière sur le site de la Mairie des commerces et nouveaux arrivants.

A défaut d’avoir un magasin de producteurs, elle propose aussi de renforcer l’offre du marché sur la période estivale en attirant des agriculteurs ou maraîchers locaux.

Un marché de producteurs en soirée peut également être envisagé durant la période estivale avec la présence d’une buvette et d’une restauration rapide de type food truck, camion pizza.

Autre idée : Sensibiliser les commerçants à l’usage du numérique pour faire connaître son activité, avoir un bon référencement sur Internet, toucher de nouveaux clients, obtenir des commentaires positifs sur son établissement, ou proposer un service supplémentaire à sa clientèle etc.

Concernant le réaménagement urbain du pôle commercial de Boisy, plusieurs propositions seront retravaillées avec un cabinet d’urbanisme en association avec les professionnels et les copropriétés voisines. Une réflexion plus large, intégrant les autres projets de développement de la commune, s’avère indispensable.

Ecomnews - Adds