Ecomnews - Adds
La Communauté de De Cèze Cévennes confirme son soutien aux acteurs économiques locaux touchés par la crise sanitaire
Par Denys Bédarride publié le 24 DEC 2020 à 08:00
Le 15 décembre 2020, Olivier Martin a présidé le dernier conseil communautaire de l’année 2020. Un ordre du jour bien remplit après 2 reports suite au Covid. 36 questions ont été débattues dont le soutien aux acteurs économiques.

Une grande partie des questions était d’ordre financier. Les élus ont adopté les montants des attributions de compensation reversés aux communes avec une enveloppe totale de 1 217 190 €.

Ils ont aussi alloué plus de 31 000 € à 21 associations œuvrant dans le cadre de la politique de la ville. Côté associations toujours, le Centre de Développement Culturel d’Allègre les Fumades s’est vu accordé un acompte de 22 000 € pour le premier trimestre 2021.

Pour les crèches, les centres de loisirs et les pôles jeunesse, cet acompte se porte au total à 191 000 €.

La crise sanitaire a aussi poussé les élus communautaires à prendre des décisions sur le versement de subventions complémentaires : plus de 52 000 euros, pour les structures de l’enfance et de la jeunesse.

Toujours pour pallier aux méfaits économiques de cette crise sanitaire les élus ont autorisé le président à signer le troisième volet de la convention de partenariat du Fonds L’OCCAL (L’OCCAL-LOYER) avec la région Occitanie.

Rappelons que 60 000 euros ont été versés à ce fonds pour soutenir nos professionnels locaux.

Dans cette lignée, les élus ont voté un abattement de 100% de la redevance spéciale des déchets non ménagers des professionnels pour l’année 2020. Cet abattement équivaut à une perte de recette de 120 000 € pour la communauté de communes.

Mais « ces efforts sont nécessaires pour soutenir nos acteurs économiques » souligne le président Martin.

« Cette crise sanitaire nous coûte plus de 450 000 euros, entre les achats d’équipements de protection, les exonérations de taxes, les abattements, les déblocages de fonds ou les subventions complémentaires ». D’ailleurs, les familles inscrites à l’école de musique bénéficieront d’un abattement de 100 % des tarifs du trimestre octobre/novembre/décembre 2020.

Pour finir avec une touche plus positive, nous pouvons constater que les demandes en crèche ne cessent d’augmenter. Aussi nous sollicitons, auprès de la CAF du Gard, un agrément de 20 places au lieu de 10 pour la crèche intercommunale de Meyrannes.

Ecomnews - Adds