Ecomnews - Adds
La Conférence régionale du sport dans les starting blocks !
Par Nathalie Bureau du Colombier publié le 12 MAI 2021 à 09:25
Le sport en région sud dans toutes ses composantes s’appuie désormais sur un nouvel organe de gouvernance. Officiellement instaurée le 13 avril 2021 par le Préfet de Provence Alpes Côte d’Azur, la Conférence régionale du sport a tenu le 4 mai son premier comité. Émanation décentralisée de l’Agence nationale du Sport, cette conférence, qui prône le jeu collectif, devrait livrer rapidement sa feuille de route axée sur deux grands événements sportifs internationaux : la coupe du monde de rugby et les Jeux Olympiques de 2024.

Top départ pour la Conférence Régionale du Sport en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Mise en place le 13 avril dernier par le préfet Christophe Mirmand, elle se veut le porte-voix du sport dans toutes ses dimensions.

Son premier travail consistera à établir un diagnostic territorial du sport local et de tracer les principaux axes d’une politique sportive territoriale. « Nous allons définir les objectifs prioritaires au cours des 5 ans à venir.

Les axes de travail porteront sur la tenue des matchs de poule à Nice et Marseille et de la demi-finale de la coupe du monde de rugby en 2023 et de l’accueil des épreuves de voile à Marseille en 2024 dans le cadre des Jeux Olympique », annonce Hervé Liberman, Président de la Conférence Régionale du Sport Provence Alpes Côte d’Azur, Président du Comité régional olympique et sportif (CROS) .

Deux événements pour lesquels la filière mise pour stimuler l’économie touristique.

« Nous aimerions également accueillir une étape du Tour de France », complète Hervé Liberman. De son côté Jean-Daniel Beurnier, vice-président de la Conférence Régionale du Sport, membre élu de la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie Provence Alpes Côte d’Azur réfute le fait qu’il s’agisse d’une institution supplémentaire, mais bien un organe voué à « créer des synergies entre l’ensemble des filières pour accompagner la croissance du sport, le développement économique et l’emploi ».

2022, année du bénévolat

Également vice-président de la Conférence Régionale du Sport, adjoint au sport de la Ville de Toulon, conseiller métropolitain TPM, Laurent Bonnet résume la mission de cette Conférence « voué à permettre un ruissellement économique du sport, nourrir une vision globale, être un cadre d’échanges et gagner en cohérence à l’échelle régionale.

Pour 2022, le Comité stratégique proposera d’instaurer une année du bénévolat. « Dans la perspective des deux évènements planétaires de 2023 et 2024 Il faut enfin arriver à élaborer un véritable statut du bénévolat !

Si cette crise a eu un mérite, c’est de mettre à l’honneur les bénévoles du monde du sport. Le bénévolat est un des fondements du sport et de la société, nous devons le considérer en tant que tel.

La conférence régionale du sport réunit 53 membres issus de quatre collèges : État, collectivités territoriales, mouvement sportif et représentants du monde économique et social.

Le jeu collectif permettra d’aboutir à une stratégie de développement sportive concertée. Les résultats conduiront à la rédaction d’un Projet Sportif Territorial (PST) pour les cinq ans à venir et impulseront une nouvelle dynamique partenariale sur le territoire.

Une Conférence des Financeurs proposera une coordination des budgets respectant et intégrant les orientations décidées par le PST sera ensuite mise en place.

Les chiffres du sport en région Sud

  • 1 115 000 licenciés
  • 11 400 clubs
  • 1344 sportifs de haut niveau
  • + de 30 événements sportifs de dimension

Les chiffres de l'étude menée par la CCI Paca sont à retrouver en ligne

Ecomnews - Adds