Ecomnews - Adds
Coronavirus : Quel impact pour les indépendants et les auto-entrepreneurs ? Interviews !
Par Fiona Urbain publié le 24 MARS 2020 à 09:00
Fermeture des commerces non essentiels, restriction des déplacements de la population. L'épidémie de Coronavirus, est un coup dur pour les entreprises, ainsi que pour les auto-entrepreneurs. Ecomnews est allé à leur rencontre dans les rues de Montpellier. Comment vivent-ils la situation ? Quelles sont leurs craintes ? Qu’attendent-ils de l’Etat ? Reportage. 

L'épidémie de Covid19 frappe de plein fouet la France. Les auto-entrepreneurs ne font pas exception.

Pour Thibault, livreur indépendant : « C’est très difficile car il y a peu de de commandes en ce moment, mais on est obligé de travailler pour payer le loyer ».

« Clairement je crains pour ma santé, car je crois qu’on est les premiers exposés » explique Max, coursier.

« Je ne peux pas me permettre de m’arrêter de travailler » explique Xavier, auto-entrepreneur rencontré à Montpellier. Il envisage de continuer à faire des chantiers, malgré le confinement total. « Certains endroits sont fermés, c’est peut-être le bon moment ».

Le Gouvernement a annoncé une aide de 1500 € à destination des TPE, auto-entrepreneurs et micro-entrepreneurs. Cette aide devrait être dédiée aux entreprises faisant moins d'1 million d'euros de chiffre d'affaires des secteurs les plus impactés : ceux qui font l'objet d'une fermeture administrative tels que les commerces non alimentaires, restaurants, hébergement, tourisme, activités culturelles et sportives, événementiel, transports ... et aux TPE, indépendants, auto-entrepreneurs et microentreprises ayant subi une perte de chiffre d'affaires de plus de 70% au mois de mars 2020 par rapport au mois de mars 2019.

?id=v8usfaIb1EyMPVpKj7mtQgFsq7zDl7Pt

Plusieurs mesures ont été annoncées :

  • 1500 euros d'aide versés par le fonds de solidarité
  • Une aide financière exceptionnelle de l’Action sanitaire et sociale
  • Une aide financière de votre banque et de la BPI
  • Des Indemnités journalières en cas d’arrêt de travail
  • Une modulation de votre taux de prélèvement à la source
  • Une suspension de votre paiement de la CFE
  • Des délais de paiement auprès de l’URSSAF
  • Un accompagnement par la médiation des entreprises

Ecomnews - Adds