Ecomnews - Adds
Covid-19 : Le Département de l'Isère décide de relancer ses chantiers
Par Robert Fages publié le 24 AVR 2020 à 09:39
Pour le président de l’Assemblée départementale, Jean-Pierre Barbier, cette reprise est nécessaire pour la santé économique des entreprises.

En raison de la crise sanitaire, le Département de l'Isère avait mis à l’arrêt tous ses chantiers de bâtiments et de travaux publics le 24 mars dernier.

De concert avec les entreprises concernées et les acteurs du BTP, le président du Département Jean-Pierre Barbier a décidé de les reprendre afin de contribuer à la reprise de l'activité sur le territoire.

« Dès le début de la crise, le Département, principal donneur d’ordre en Isère, a décidé de mettre en pause tous ses chantiers afin de se conformer à l’exigence sanitaire du confinement pour permettre à notre système de santé de faire face au choc épidémique.

Ces 5 semaines de mise à l’arrêt ont été mises à profit pour évaluer la reprise de chacun des chantiers départementaux sur la base de deux critères : l’urgence de ces chantiers et la sécurité » précise le président du Conseil départemental qui ajoute :

« L’étude de la reprise se fait chantier par chantier dans un dialogue entre l’ensemble des intervenants en considérant, en plus des risques habituels, le risque sanitaire inhérent à la propagation du Covid-19 dans l’ensemble des tâches menées sur un chantier ».

La situation sanitaire impose ainsi de reprendre, avant le redémarrage effectif des travaux, l’ensemble des documents de prévention, d’ajuster l’organisation des chantiers pour réduire la co-activité, la circulation des personnes, les calendriers d’intervention, la gestion des flux de matériau… Il s’agit ensuite, de la sécurité.

Le Département est maître d’ouvrage de plusieurs chantiers d’ouvrages qui assurent la sécurité des Isérois à l’instar d’infrastructures routières ou de protections contre les risques naturels.

« Certains travaux doivent donc avoir lieu et ne peuvent être reportés de manière prolongée. Le Département envisage la reprise d’une soixantaine de chantiers. Il s’agit pour le Département de mobiliser et d’injecter dans l’économie les 400 millions d’euros de crédits d’investissements votés en 2020 » commente Jean-Pierre Barbier qui explique :

« Aujourd’hui, Département et entreprises concernées s’estiment prêts à redémarrer les chantiers prioritaires en respectant scrupuleusement le Guide de préconisations sanitaires pour la continuité des activités de construction. Cette reprise est nécessaire pour assurer, dans certains cas, la sécurité des usagers de la route, dans d’autres, pour permettre aux élèves de retourner étudier en temps et en heure dans des collèges rénovés. Mais elle est aussi vitale pour la santé économique des entreprises qui risquent la faillite si jamais elles ne reprennent pas leur activité »

Ecomnews - Adds