Ecomnews - Adds
Comment évolue la profession d’expert-comptable ? Interview exclusive du Président du Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts-Comptables
Par Fiona Urbain publié le 21 SEPT 2020 à 09:45
A l’occasion de la dernière assemblée générale du Conseil régional de l'Ordre des Experts-Comptables région Montpellier, Ecomnews a pu interviewer Charles-René Tandé, le Président du Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables qui avait fait le déplacement dans l’Hérault.

Charles-René Tandé, le Président du Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables s’est rendu dans l’Hérault pour assister à l’assemblée générale de l’Ordre des experts-comptables région de Montpellier.

Une AG particulière, car c’était la dernière pour l’ordre de Montpellier avant la fusion avec Toulouse pour créer un seul Conseil de l’Ordre à l’échelle de la région Occitanie le 8 décembre prochain.

Activité partielle, PGE, fonds de solidarité… les 21 000 experts-comptables de France et leurs 130 000 collaborateurs sont fortement mobilisés depuis 3 mois aux côtés de 2,5 millions d'entreprises, principalement PME et TPE, dans toute la France.

Fort de cette proximité, l’Ordre des experts-comptables tire les enseignements des bonnes pratiques nées durant la crise et appelle les pouvoirs publics à les pérenniser.

Trois grands axes de réflexion sont portés par l’Ordre et son président Charles-René Tandé :

?id=xlw82dcbrvyt4dnE2QdnlebRchAXGLs4

Accélérer la transition numérique

Les entreprises déjà bien avancées dans leur transition numérique ont moins souffert. Il est fondamental d’inciter l’investissement dans la digitalisation (revoir les régimes d’amortissement, de charges déductibles, inventer un crédit d’impôt digital) et de simplifier les conditions d’usage des outils numériques (favoriser la signature électronique en l’acceptant au niveau des services de l’Etat, officialiser les réunions administratives obligatoires à distance).

Adapter la législation du droit du travail

Pour sécuriser le recours au télétravail et encourager l’activité à distance des salariés, il est nécessaire d’adapter le droit du travail ; de repenser les règles des durées de travail (défiscaliser les heures supplémentaires ; accroitre le plafond du nombre d’heures).

Favoriser le développement des entreprises de proximité

Les entreprises doivent reconstituer leurs fonds propres. Pour cela, l’Ordre propose de mobiliser l’épargne des Français à destination des entreprises de proximité grâce à des mesures incitatives (autorisation des déblocages des contrats PEE, PERCO, Madelin pour investir au capital des TPE).

« Cette parenthèse, aussi brutale qu’inattendue, a mis en lumière de grands enseignements parmi lesquels la nécessité d’accélérer la transition numérique des entreprises ou encore d’adapter les législations du droit du travail aux nouvelles pratiques de télétravail.

A très court terme, il faut prioritairement aider les entreprises à reconstituer leurs fonds propres pour leur permettre de sauvegarder les emplois et recommencer à investir » observe Charles-René Tandé, Président du conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables.

?id=vpxc6rgB1lwlr9L3T5BVSSJ7nAo8UG2U

Ecomnews - Adds