Ecomnews - Adds
Comment le Crédit Agricole Aquitaine s’engage en faveur de la transition agroécologique ?
Par Fiona Urbain publié le 01 JUIN 2022 à 10:27
A l’occasion du Salon de l’Agriculture Nouvelle-Aquitaine qui s’est tenu à Bordeaux, le Crédit Agricole Aquitaine a détaillé son engagement en faveur du monde agricole et annoncé ses objectifs en faveur de la transition agroécologique. Reportage !

Le Crédit Agricole Aquitaine est la banque de 8 agriculteurs sur 10. Dans un contexte économique marqué par la hausse du coût des matières agricoles, la grippe aviaire et l’épisode de gel, le Crédit Agricole Aquitaine a tenu a rappeler son soutien au monde de l’agriculture.

« L’Influenza aviaire touche de nombreuses exploitations sur notre territoire. Bien qu’ayant acquis un certain savoir-faire en matière d’accompagnement de ces aléas sanitaires, ce nouvel épisode présente plusieurs spécificités inquiétantes : 80% du cheptel reproducteur national a été abattu ce qui complexifie les conditions de reprises d’activité dans le Sud-Ouest et rend très incertain l’approvisionnement en canetons pour le mois à venir. D’autre part, la période que nous pensions à risque semble s’allonger. Enfin, aucune solution n’a pour l’instant été trouvée pour endiguer ce phénomène qui risque donc de se reproduire, malgré les essais de vaccins qui sont actuellement réalisés.

?id=Q29tbdr2Ibo17VLogLnaUcnJhr9OpP6c

Après l’épisode désastreux de 2021, le gel s’est abattu une nouvelle fois pendant trois jours consécutifs sur la France. Cet aléa qui semble devenir récurrent pointe la nécessité de renforcer certains dispositifs, tant du point de vue de la prévention que de l’adaptation.

Face à ces phénomènes, le Crédit Agricole Aquitaine était encore une fois aux côtés des agriculteurs pour les conseiller et les assister afin de permettre la mise en œuvre des dispositifs de soutien » a expliqué Patrice Gentie, Président du Crédit Agricole Aquitaine.

«Au Crédit Agricole Aquitaine, nous souhaitons être un acteur stimulant des transitions agro écologiques»

De son coté, Olivier Constantin, Directeur du Crédit Agricole Aquitaine a présenté le Projet sociétal du Groupe qui s’articule autour de 3 priorités : agir pour le climat et la transition vers une économie bas carbone, renforcer la cohésion et l’inclusion sociale et réussir les transitions agricole et agro-alimentaire.

L’Aquitaine fait partie des territoires les plus concernés par le changement climatique avec un scénario prévisionnel de réchauffement de 2° C en moyenne à l’horizon 2050 : cela aura des conséquences majeures sur l’économie, la population qui s’est fortement développée, les paysages et l’environnement.

Face à ces enjeux, la transition agro-écologique doit s’accélérer et, selon Olivier Constantin : « le Crédit Agricole Aquitaine souhaite être un acteur stimulant de ces transitions, être aux côtés des exploitants et encourager les initiatives ».

?id=qJyXLFiXmH2B02V4g7gQevpHcRHTLRrN

Olivier Constantin nous a détaillé 3 actions phares :

  • Le Crédit Agricole Aquitaine crée un espace entreprises bois et forêt pour initier et accompagner le développement qui sera ouvert dès le 1er juin à Langon. « Cet espace permettra de prendre en gestion de compte 600 entreprises spécialisées dans la filière forestière sur nos départements » précise Ludovic Charbonnier, Responsable du Marché Agriculture, mer et forêt Crédit Agricole Aquitaine.
  • La banque incite les pratiques responsables, puisque 100% des financements en agriculture et viticulture, au Crédit Agricole Aquitaine, font l’objet d’une évaluation ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) sur leur impact environnemental, en bien-être animal, en carbone et en emplois. De plus, elle concède des taux préférentiels graduellement pour encourager les démarches vertueuses
  • Le Crédit Agricole s’est fortement impliqué auprès des pouvoirs publics, avec l’ensemble de la profession agricole, pour aboutir à la réforme du dispositif de gestion des risques climatiques. Ce nouveau dispositif prévoit l'articulation entre l’intervention de l’État via un Fonds de Solidarité Nationale (FSN) en cas de pertes exceptionnelles, et l’assurance. Le Crédit Agricole Aquitaine propose aux exploitants de les rencontrer pour bénéficier dès 2023 d’une intervention Fonds de solidarité national en cas de pertes liées à des événements climatiques et met en place un Numéro spécial « ALLO REFORME CLIMATIQUE » : 09 69 32 64 40.

?id=KsyUnyvB51UtuJ3xmAOYmky4lwlRFS1X

Accompagner l’innovation en agriculture

Selon Sandrine Kergosien, Directrice des Marchés spécialisés au Crédit Agricole Aquitaine : « il nous semble important que la Caisse Régionale d’Aquitaine sache traiter les enjeux d’aujourd’hui, sans oublier de préparer l’avenir et de traiter ceux de demain. Nous avons donc une sensibilité particulière à l’accompagnement de l’innovation en agriculture pour contribuer à accroître les rendements de façon durable. »

« Accompagner l’innovation en agriculture permet d’adresser différents défis du monde agricole tels que la pénibilité au travail, la compétitivité économique des exploitations, le respect du bien-être animal ou de l’environnement. Cela permet aussi d’entretenir l’image d’un monde agricole innovant, moderne, attrayant, et c’est en cultivant cette image que nous aurons toujours, demain, des candidats à l’installation. »

?id=gjqLCrpLjUVSpg1P28p6Xrz9y8UIfyBp

Cette démarche, le Crédit Agricole Aquitaine l’encourage depuis de nombreuses années, notamment à travers :

- Le Village by CA Aquitaine, accélérateur de startups installé à Bordeaux et qui fête ses 5 ans

- Les « Carrefours de l’innovation » qui se sont tenus le 24 mai lors du Salon du l’Agriculture. Le Crédit Agricole Aquitaine et le Pôle de Compétitivité Agri Sud-Ouest Innovation, en partenariat avec le Salon de l’Agriculture Nouvelle-Aquitaine et la Ferme Digitale, organisaient cette rencontre entre des entreprises proposant des solutions innovantes pour l’agriculture récemment mises sur le marché et des professionnels agricoles. 20 startups ont ainsi pu exposer leurs solutions. Pour les exploitants agricoles, c’était l’occasion de découvrir des solutions innovantes et facilitatrices.

Ecomnews - Adds