Ecomnews - Adds
Crise en Catalogne : quelles conséquences pour le service hospitalier public de la région ?
Par Juli Choquet publié le 14 FEVR 2018 à 11:30
Avec la mise sous tutelle par Madrid de la région Catalane via l’article 155 de la Constitution, le parlement n’à pas plus de pouvoir sur ses agents administratifs. Dans ce contexte, comment les budgets hospitaliers sont-ils gérés ?

Hôpital de San Pau à Barcelone.

La crise Catalane a des répercussions sur le fonctionnement de l’administration de la région. La rédaction passe à la loupe le secteur hospitaliers durement touché par les conséquences de la crise Catalane. Enquête.

Le budget désormais sous la direction du gouvernement Espagnol, a fait perdre de fait l’autonomie dont jouissait la Catalogne auparavant. De fait les achats pour les centres hospitaliers par exemple ont du être réalisées par les hôpitaux eux-mêmes, puis d’avoir l’aval de Madrid pour lui envoyer la facture. Une situation qui surcharge les chefs de service de tâches administratives alors que l’hôpital ne désemplit pas.

Le gouvernement Espagnol conscient du problème avait pourtant annoncé le déblocage d’une somme de 4,5 millions d’euros pour faciliter ces paiements via un nouveau système informatique.

Oui mais voilà le gouvernement espagnol ne dispose pas à ce jour d’un ministre de la santé. Ce dernier a été demis de ses fonctions et n’a toujours pas été remplacé. Conséquence logique : personne au sein du gouvernement Espagnol n’a signé le budget 2018 de la santé. Une situation chaotique à la fois pour le personnel hospitalier ainsi que pour les usagers.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Catalogne :

Ecomnews - Adds