Ecomnews - Adds
La deuxième prison du Gard sera construite près d'Alès !
Par Charles Dos Santos publié le 18 AVR 2017 à 15:09
La décision a récemment été rendue par Jean-Jacques Urvoas, actuel garde des Sceaux. A quoi ressemblera le futur centre pénitentiaire ?


La future prison d'Alès sera située près du Mont Ricateau

27 ans
après la fermeture du grand centre pénitentiaire du Fort Vauban, Alès aura bientôt un nouveau centre pénitentiaire moderne.

Le choix s'est fait dans les bureaux du ministère de la Justice à Paris. Ces dernières semaines, deux sites avaient été retenus dans le Gard ; l'un à Nîmes, l'autre à Alès. C'est finalement le projet alèsien qui a été retenu.

Le projet alésien était soutenu de longue date par Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée et Denis Bouad, Président du Département du Gard, notamment.

Le futur site pénitentiaire devrait accueillir plus de 450 détenus. Cela devrait engendrer la création de 400 emplois.

Autre conséquence indirecte de l'annonce de Jean-Jacques Urvoas en faveur d'Alès, la construction d'un nouveau centre pénitentiaire assure également la pérennité du tribunal de grande instance de la cité gardoise.

Le projet présenté au ministère de tutelle prévoit donc la construction de cette prison dans le quartier de Rochebelle à Alès. Sur ce secteur, la municipalité dispose d'une réserve foncière de 45 hectares. La future prison devrait s'étendre sur 9 de ces 45 hectares.

Le site a été choisi par la Ville pour sa proximité avec la caserne des pompiers, le tribunal et le commissariat. Une proximité qui a donc retenu l'attention du Ministre.

Le projet est désormais validé. Les analyses techniques vont être menées. La date du début du chantier n'est pas encore connue.

Ecomnews - Adds