Ecomnews - Adds
Dominique Charzat nouveau directeur régional d’Enedis Languedoc-Roussillon
Par Robert Fages publié le 10 SEPT 2018 à 08:27
Parmi ses priorités figure l’accompagnement des entreprises dans la transition énergétique du territoire  

Dominique Charzat est le nouveau directeur régional d’Enedis Languedoc-Roussillon. Diplômé de l’Ecole Polytechnique, Il a débuté sa carrière dans le Groupe EDF en 1990 avant d’exercer de nombreuses responsabilités managériales dans diverses entités opérationnelles à Nantes, à La Réunion, à Marseille, à Paris, puis en Bretagne.

Il sera basé à Montpellier, siège de la Direction régionale, qui emploie au total 1 500 salariés répartis sur une trentaine de sites sur les départements du Gard, de l’Hérault, de l’Aude et des Pyrénées-Orientales. Dominique Charzat succède à Karim Rafaï.

A l‘occasion de son arrivée, Dominique Charzat a réaffirmé son attachement à la mission de service public d’Enedis qui consiste à garantir une alimentation électrique sûre et de qualité à l’ensemble des clients de la région. Ses priorités pour l’entreprise sont également d’accompagner la transition énergétique sur le territoire, notamment en facilitant l’intégration des énergies renouvelables.

Enfin, la poursuite du déploiement du compteur communicant Linky et de ses services associés sera un enjeu majeur pour ces prochaines années. Enedis Languedoc-Roussillon s’est engagé pour la transition énergétique via trois projets majeurs dans le Languedoc-Roussillon : le projet Smart Occitania, l’autoconsommation collective à Perpignan, un partenariat avec la Métropole de Montpellier. Smart Occitania est un démonstrateur de réseaux électriques intelligents en milieu rural.

Il s’appuie sur les infrastructures des réseaux de distribution électrique et télécom en Occitanie. Accompagnés de ses partenaires, Enedis Languedoc-Roussillon est lauréat de l’appel à projet lancé par l’ADEME dans le cadre du programme « Réseaux Electriques Intelligents ».

Le projet est en cours jusqu’en 2020. L'objectif est d’améliorer et d’optimiser la desserte en électricité dans les zones rurales et faire de l'Occitanie la première région à énergie positive en 2050. souligne Dominique Charzat . A Perpignan, Enedis Languedoc-Roussillon développe les premiers projets d’autoconsommation collective de France avec le département des Pyrénées Orientales et la société Sunchain.

La solution s’appuie sur les compteurs communicants pour calculer les données et les mettre à disposition des parties prenantes. Capables de collecter, de transmettre, de stocker et de garantir les données certifiées de production et de consommation d'électricité, les compteurs communicants jouent un rôle central dans ce dispositif.

Enedis Languedoc-Roussillon a signé un accord avec Montpellier Méditerranée Métropole pour agir ensemble en faveur de la transition énergétique. L'ambition est de préserver les ressources énergétiques et de favoriser le développement urbain afin d’aboutir à une métropole « décarbonée », à énergie positive et pionnière dans l’innovation et le développement de l’économie verte.

Enedis Languedoc-Roussillon c’est 1,85 million de clients, 240 000 interventions par an, 55% de réseau enfoui, 158 M€ d’investissements, 5,5 M€ pour l’élagage, 55 600 km de lignes, 1 527 MW d’électricité renouvelable, 28 000 producteurs d’énergie renouvelable.

Ecomnews - Adds