Ecomnews - Adds
Les élus des Alpes-Maritimes demandent un déconfinement anticipé et progressif
Par Denys Bédarride publié le 23 AVR 2021 à 09:49
Compte tenu de l’évolution et de l’amélioration de la situation épidémiologique constatée dans les Alpes-Maritimes, tant en raison des efforts fournis par les différentes collectivités du territoire en matière de vaccinations qu’au regard de l’évolution des différents indices (taux d’incidence bientôt sous la barre des 200 pour 100 000 habitants et taux de positivité inférieur à 6 %), l’ensemble des Présidents des Agglomérations des Alpes-Maritimes et de la Métropole NICE-COTE D’AZUR, ainsi que le Président du Conseil Départemental demande un déconfinement anticipé et progressif du territoire qui a été l’un des premiers à subir les mesures de confinement.

Un protocole de dé-confinement en huit points

A ce titre, l’ensemble des Présidents des Communautés d’Agglomération des Alpes Maritimes et de la Métropole NICE-COTE D’AZUR, ainsi que le Président du Conseil Départemental proposent un protocole de dé-confinement en huit points :

  1. Réouverture immédiate des commerces de proximité avec respect des mesures barrières.
  2. Suppression du couvre-feu.
  3. Réouverture dès le début du mois de mai de l’ensemble des terrasses pour les bars, hôtels, restaurants, plages dans le respect des gestes barrières.
  4. Réouverture des musées, salles de spectacles, salles de sports et autorisation d’évènements avec des jauges adaptées et sur présentation soit d’un certificat de vaccination soit d’un test PCR de moins de 72h pour le public.
  5. Assouplissement des règles de sortie et de visite pour les personnes hébergées en EHPAD.
  6. Déploiement des tests salivaires et des auto-tests dans le milieu scolaire et vaccination de la communauté éducative sans limite d’âge.
  7. Elargissement des publics éligibles à la vaccination.
  8. Renforcement des contrôles systématiques aux frontières.

« Ces mesures raisonnées s’inscrivant dans un juste équilibre entre protection de la santé et soutien à l’activité économique ne peuvent en effet que redonner espoir et perspective à notre Département, à ses habitants et à l’ensemble de ses acteurs socio-économiques fortement impactés par les conséquences de la crise sanitaire de la Covid 19 que nous traversons. » ont-ils indiqué ce 22 avril.

Ecomnews - Adds