Ecomnews - Adds
Quels enjeux économiques et projets d'aménagements pour le port de Sète ?
Par Johanne Eva Desvages publié le 29 MAI 2018 à 09:39
La Région Occitanie a récupéré la gestion du port de Sète en 2008. Il est aujourd'hui le deuxième port de la Méditerranée française et a créé plus de 1500 emplois directs. Coup de projecteur sur son évolution et les projets de développement économique dans la zone.

"Quand l'Etat nous l'a cédé, nous avons découvert de nombreux travaux à faire en termes de renflouement et d'amélioration des conditions d'accueil" se rappelle le conseiller régional André Lubrano, délégué sur les aménagements territoriaux du Bassin de Thau.

"Le développement économique est important en termes de créations d'emplois, de maintien aussi des activités traditionnelles comme la pêche, mais bien sûr le commerce car nous sommes une porte ouverte sur la Méditerranée et sur le monde pour la région".

?id=OjAdmguXcNfB5I41zsUcbwf48NF2oOpE

Quels sont les chiffres de 2018 ?

"Nous avons refait de nombreux quais, nous sommes aujourd'hui en train de reprendre le quai Maillol", explique André Lubrano.

"Dernièrement nous avons créé 457 mètres de quais en eau profonde à 14,50 mètres. Nous avons rénové pour l'accueil de 2 ferrys. Tout cela s'ajoute à la réparation des quais endommagés"

Si, en 2008, le port tournait à 2,5 millions de tonnes, il atteint désormais presque 4 millions.

Le port de Sète compte aussi sur les croisières, un marché en plein boom. Il devrait accuellir cette année plus de 50 escales et, de manière plus générale, observe une hausse de 17% du trafic maritime.

Un dynamisme maritime qui a motivé les investissements de la Région à hauteur de 200 millions d'euros, complétés par des investissements privés du même montant pour un coût total de 400 millions d'euros.

"En 2013 on évaluait à 1300 emplois directs sur le port, aujourd'hui on est à 1500 et on va progresser encore pour arriver peut-être à 2000 en 2020" conclut le Conseiller régional.

Ecomnews - Adds