Ecomnews - Adds
Face à la crise sanitaire, 'Avignon Destination Hôtels' se réinvente
Par nicolas francois publié le 30 JUIN 2020 à 09:36
AGENDA
Date de début :
Date de fin :
Catégories :
Organisateur :
Lieu :
Touché de plein fouet par la crise du Coronavirus, le groupe hôtelier, spécialiste du tourisme d’affaires et de loisirs, rebondit en proposant tout au long de l’été une série de rendez-vous avec, en premier lieu, un festival d’humour : le "Bo Patio du rire".

?id=gFlgUTa60wRiRSU8CLdJqUhB7n8soQBy

C’est une entreprise familiale présente depuis plus de 40 ans dans le paysage avignonnais et qui regroupe aujourd’hui 4 hôtels (Novotel Avignon-Centre, Ibis Style Avignon-Sud et les hôtels Mercure Pont d’Avignon et Palais des papes), quatre restaurants et un spa.

Comptabilisant 450 chambres réparties dans ses établissements, employant 138 collaborateurs, le groupe 'Avignon Destination Hôtels', dirigé par Catherine Panattoni, est l’un des fers de lance du tourisme d'affaires et de loisirs dans la cité des papes.

Aussi lorsque la crise du Covid-19 a commencé à sévir en France, c’est la mort dans l’âme que la direction a dû fermer les portes de ses établissements le 15 mars dernier. « La crise a entrainé un arrêt forcé de l’activité pour la quasi-totalité de nos salariés, explique Amandine Robert, directrice adjointe du groupe. Si nous avons pu garder tous nos salariés, c’est une situation difficile dont les conséquences se font encore sentir à l’heure du déconfinement car, si la plupart de nos chambres sont accessibles depuis le 15 juin, certains de nos établissements n’ont pas encore rouvert à ce jour. »

Un taux d’occupation de l’ordre de 5 à 10 % pour cet été

Si depuis le déconfinement, les restaurants et la plupart des hôtels ont repris le cours de leurs activités, l’annonce à la mi-avril de l’annulation du festival d’Avignon, véritable locomotive pour le tourisme local et le secteur hôtelier, est un nouveau coup dur pour le groupe. « Nous réalisons environ 90 % de notre chiffre d’affaires durant la période estivale marquée par le Festival d’Avignon, précise Amandine Robert. À l’heure actuelle, il y a seulement 5 à 10 % de taux d’occupation pour cet été. »

Loin de se laisser abattre, le groupe fait le choix de s’inscrire dans une dynamique locale en proposant aux touristes et aux Avignonnais des rendez-vous tout au long de l’été. Alors que la réouverture du Spa est prévue pour le 1er juillet, des soirées thématiques musicales au bord de la piscine du Novotel Centre seront organisées les jeudis soir chaque semaine.

Un festival du rire du 11 au 19 juillet

Et pour pallier l’absence du célèbre festival de théâtre, le groupe s’apprête à lancer au Novotel centre, du 11 au 19 juillet prochain, le "Bo Patio du rire", son propre festival réunissant une dizaine d’humoristes. Un évènement co-organisé avec le Bo Théâtre en forme de pied-de-nez face à la morosité ambiante qui verra se succéder sur les planches des personnalités qui font l’actu telles que Thierry Marquet, Vanessa Kayo, Rédouane Bougheraba, Thomas Angelvy ou encore Anthony Joubert.

« Un artiste se produira par jour et, dans le cadre des règles sanitaires et de distanciation, nous pourrons accueillir une jauge maximale de 150 personnes par soir. »

De quoi patienter en attendant la réouverture des hôtels Mercure Pont d’Avignon Centre le 31 Juillet et Mercure Palais des Papes qui ne rouvrira qu’à partir de 1er septembre.

Ecomnews - Adds