Ecomnews - Adds
« Façonnable » quitte son berceau niçois pour l’Espagne et ferme des boutiques : 178 emplois menacés
Par Olivia Oreggia publié le 10 DEC 2016 à 08:56
Star des années 80, la griffe pour homme n’a pas su vieillir avec son époque. Rachetée par l’espagnol Pepe Jeans, elle subit aujourd’hui une nouvelle restructuration qui prévoit la fermeture de son siège social installé à Nice où elle est née, ainsi que de 5 boutiques et de 2 « outlets » en France.

Tout a commencé à Nice, en 1950, avec l’ouverture d’une boutique–atelier dans l’élégante rue Paradis, dans le centre-ville. La renommée de "Faço" deviendra vite nationale avec des boutiques d’abord dans le Sud, à Monte-Carlo, Cannes, Saint-Tropez, Marseille.

Ce Ralph Lauren made in Côte d’Azur plaît. En 1984, Façonnable ouvre à Paris, puis ce sera la Belgique, l’Espagne.
Chemises, vestes, pantalons…l’activité se développe dans les lunettes et les montres. Elle lancera aussi ses lignes pour femme.

Un partenariat avec le distributeur américain haut de gamme NordStrom permet à l’enseigne de s’implanter sur la célèbre 5e Avenue à New-York, puis en Californie ainsi qu’en Floride.

En 2000, NordStrom rachète Façonnable pour plus de 200 millions de dollars. L’aventure se poursuit alors sans les fondateurs de la marque. Mais elle tourne court. En 2007, le groupe libanais M1 reprend l’affaire.
Mais le développement escompté n’aura pas lieu. Les derniers comptes publiés, en 2013, affichent une perte de 30,5 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de …47 millions d'euros ! 

L’an dernier, la société a déjà licencié 91 personnes, notamment au siège social.

Désormais sous la coupe de l’espagnol Pepe Jeans, la saignée se poursuit. Façonnable devrait conserver ses bureaux créatifs à Paris, mais 5 de ses 17 boutiques fermeraient, entrainant la suppression de 78 emplois.

Sur son site internet, on peut lire concernant son rachat par Pepe Jeans : «  C’est un moment très stimulant pour Façonnable. Nous travaillons dur afin de créer des collections qui soient à la fois inédites, conçues avec goût et fidèles à l’héritage de la Marque. »

Un retour aux sources pour un redressement des ventes ?

Ecomnews - Adds