Ecomnews - Adds
Ferroviaire : Comment moderniser le réseau en Occitanie ?
Par Fiona Urbain publié le 19 OCT 2020 à 10:03
Carole Delga, Présidente de l’Occitanie, et Jean-Pierre Farandou, PDG de la SNCF, ont présenté les grands enjeux du transport ferroviaire en  Occitanie. Selon la Présidente, le réseau SNCF a besoin de 1,6 milliard pour être modernisé. Elle a annoncé un investissement de 800 millions d’euros et attend la réponse du Gouvernement pour compléter le financement. Interviews croisées.

La Présidente de Région Carole Delga a commencé par les bonnes nouvelles. L’Occitanie est la seule région où le nombre de passagers a augmenté entre les étés 2019 et 2020 (+ 13 %) alors que la fréquentation a chuté de 25 % au niveau national.

L’année dernière, Carole Delga avait demandé à la SNCF d’améliorer la ponctualité des trains. « Nous avons vu une vraie progression sur la ponctualité des trains LiO avec 92% de trains à l'heure en 2020. Le taux de satisfaction des voyageurs a progressé de 5%. 93,7% des usagers se disent satisfaits du service rendu ».

L'offre des trains liO a augmenté de 11%, c'est l'équivalent de 72 trains supplémentaires en circulation chaque jour.

De son coté, Jean-Pierre Farandou a félicité la politique tarifaire offensive de la Région avec le train à 1 euro cet été. 1,3 million de billets ont été vendus dont 2/3 aux moins de 25 ans.

Depuis la rentrée la Région propose pour les jeunes une réduction automatique de 50% sur tout le réseau et un abonnement illimité à 195 €/mois pour tous les salariés.

?id=BVH8xQ9Dt40AayhkkHLSWNftqk8AF7bA

800 millions d'euros pour moderniser le réseau ferroviaire

A l’occasion de cette conférence de presse avec le PDG de la SNCF, Carole a Delga a rappelé que le réseau avait un grand besoin d’être modernisé. « Nous sommes prêts à mettre 800 millions d'euros sur la table sur les 1,6 milliard d’euros nécessaires sur 10 ans pour sauver le réseau. »

L’objectif de la Région est d’atteindre un objectif de 100 000 voyageurs par jour d’ici 10 ans, contre 66 000 aujourd’hui. « C'est impossible aujourd’hui car le réseau SNCF régional est trop dégradé. Nous attendons la réponse du gouvernement à notre proposition. »

Pour la LGV entre Perpignan et Montpellier, Carole Delga a confirmé "la mise en enquête publique du tronçon Béziers-Montpellier dès 2021

La Présidente de Région a été reçue à Paris deux fois pour finaliser le montage des sociétés de financement des LGV Montpellier-Perpignan et Bordeaux-Toulouse

La Région demande la réouverture de 3 trains de nuit Paris-Tarbes-Hendaye, Nîmes-Clermont-Paris, Cerbère-Strasbourg) et la poursuite des études pour la création d’une ligne Barcelone-Francfort.

Des négociations sont en cours pour relancer la ligne Perpignan-Rungis.

?id=miL4RiuOYXhIAHirxn6rMuXvq5ctLgfR

Ecomnews - Adds