Ecomnews - Adds
Le Grand Avignon va créer 5 nouveaux parkings relais pour permettre une meilleure accessibilité au centre ville
Par Denys Bédarride publié le 07 JUIL 2021 à 09:23
La mise en service du tramway en octobre 2019 a boulversé la mobilité de l’agglomération qui continue de developper ses réseaux de transports. C’est désormais une agglomération où l’on circule mieux et proprement grâce au désengagement des voix et au recours à des moyens de transports verts.

L’objectif affiché du Grand Avignon est simple, il faut permettre au usager d’accéder aux centres urbains dans les meilleures conditions tout en améliorant la qualité de vie et en réduisant la pollution et les bouchons.

?id=1ocaocONjzH8wzRe1CWLQz5CX8BSGVEz

5 Parcs relais dans la ville pour un budget de 24 millions d'€

La politique en matière de transport définie par le Plan de Déplacement Urbain (PDU) vise à réduire les moyens de transports polluants et systématiser l’usage des réseaux de transport.

L’agglomération mise sur l’intermodalité, c’est à dire la capacité du réseau urbain à permettre l’utilisation de différents modes de transports. C’est pourquoi le Grand Avignon s’engage dans la construction de cinq parkings relais qui seront construits en périphérie.

?id=39J6HtFrynVYO4Tj2wnbxcSXcl1ukVEp

« Ce projet fera écho à la fois au centre technique du tramway et à la rénovation des quartiers » a déclaré Bernard Gaume, Préfet du Vaucluse.

Une démarche qui va contribuer à modifier en profondeur les habitudes de déplacement de la population en changeant les modalités d’accès aux centres et faire évoluer la politique de stationnement.

« La circulation automobile dans les hypercentres cause plusieurs dizaines de milliers de morts par an » ajoute t’il.

?id=qATQaY4sH7LqFmizsdmKdU5VWxFgpJVX

Un équipement moderne et connecté à l’environnement !

Le 2 juillet s’est donc déroulé la pose de la première pierre du Parc relais de Sain-Chamand en présence de Joël Guin le président du Grand Avignon, situé en entrée de ville, au coeur d'un quartier urbain résidentiel Saint-Chamand, qui compte 2400 habitants. Ce quartier est d'ailleurs marqué par un fort enclavement avec la présence d'importantes infrastructures de transports.

Ce Parc sera implanté sur un terrain de 5655 m2 sur 11 mètres de haut. Il comptabilisera 360 places en 6 demi-niveaux avec une consigne à velos sécurisés.

Ce qui est innovant est qu'une des façades sera destiné à un mur d'escalade de 10 mètres de haut sur 15 mètres de large.

Le coût de l'opération est de 5,5 millions d'€, pour 14 mois de chantier et une livraison prévue pour septembre 2022.

Ecomnews - Adds