#Cinema #Culture #DepartementDuVaucluse #Economie #ProvenceAlpesCoteDAzur #Vaucluse #ProvenceAlpesCoteDAzur #Vaucluse
redaction
30 août 2022 Dernière mise à jour le Mardi 30 Août 2022 à 15:08

Le Vaucluse terre de cinéma, c’est la nouvelle ambition du Département. Un plan cinéma a été dévoilé par Dominique Santoni, Présidente du Département.

L’Été meurtrier, Le Cœur des hommes, Jean de Florette et Manon des Sources, Les Chemins de pierre, Les Gouttes de dieu, Murder in Provence ou encore Le Temps des secrets : ces films et séries internationales ont pour point commun d’avoir été tournés en Vaucluse.

L’an dernier, ce sont 73 tournages qui ont été accueillis en Vaucluse. Des tournages qui ont engendré près de 4,3 M€ de retombées économiques (montant estimé).

C’est pourquoi, le Département aidé  de VPA (Vaucluse Provence Attractive) a dévoilé cet été au SCAD (université d’art et design), à Lacoste, son plan cinéma aux professionnels et aux partenaires du secteur.

Objectif : échanger sur les perspectives permettant au département d’amplifier les retombées de la filière cinéma et de l’audiovisuel et faire du Vaucluse “The place to be” en matière de tournage et de production cinéma.

« Parmi les premières actions mises en œuvre dans le but de convaincre les productions de s’établir en Vaucluse, nous travaillons activement, avec la Ville d’Avignon et le Grand Avignon, à la construction d’un grand pôle dédié au cinéma en Courtine », a précisé Dominique Santoni, Présidente du Conseil départemental.

En plus de la richesse et la diversité de ses paysages, le Vaucluse devra se doter des meilleurs outils pour attirer plus de productions et faciliter les tournages.

Une étude pour définir une stratégie efficace a été confiée au Cabinet MM&I à Roussillon, acteur majeur de la production audiovisuelle en France, présidé par un Vauclusien de cœur, Alex Berger.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *