Ecomnews - Adds
La GreenTech au service de l’Occitanie
Par Caroline Valentin publié le 01 SEPT 2017 à 08:50
Dans le cadre du Projet REPOS et en recherche de solutions innovantes et locales, le vice-président de la Région Occitanie, Kamel Chibli, a visité l’incubateur de startups du Crédit Agricole, le Village by CA Toulouse 31.

Kamel Chibli, Vice-président de la Région Occitanie, en charge de l’Education, de la Jeunesse et du Sport, a visité le Village by CA Toulouse 31 pour rencontrer de jeunes startups GreenTech au service de la performance énergétique des bâtiments.

En effet, dans le cadre du projet REPOS (Région A Energie Positive), la Région est en recherche de solutions innovantes pour réaliser des économies d’énergie, notamment pour les lycées et autres bâtiments.

A l’initiative du Crédit Agricole et dirigé par Aure Fournier, le Village by CA à Toulouse est le plus grand accélérateur de startups de la Région et a pour objectifs de favoriser l’innovation et de créer de l’emploi.

3 millions d’euros ont été investis pour créer et aménager ce lieu où 52 entités sont hébergées et accompagnées dans leur développement.

Si les jeunes startups s’affairent dans de multiples domaines d’activités, le Village a pour particularité de réunir un hub de startups GreenTech, avec une dizaine d’entreprises qui travaillent pour les énergies positives et les bâtiments durables.

En recherches de nouvelles solutions de performances énergétiques et désireux de soutenir le marché local, Kamel Chibli a souhaité rencontrer ces jeunes startupeurs pour qu’ils lui exposent leur travail.

« Nous avons 225 lycées dans la région. Comment faire en sorte de consommer moins d’énergie dans ces bâtiments ? C’est une de nos préoccupations. Je suis ainsi venu découvrir ces startups au travail remarquable » a indiqué le Vice-président de la Région qui rappelle que celle-ci a engagé, via la présidente Carole Delga, un milliard d’euros d’investissement dans les quatre prochaines années ciblé sur les lycées.

« L’objectif est que nos lycées soient à énergie positive. Ces entreprises nouvelles générations ont des solutions innovantes et intéressantes à proposer. De plus, une éventuelle collaboration serait aussi une façon de soutenir nos entreprises régionales ». Kamel Chibli a ainsi eu l’occasion de découvrir entre autre une solution de béton novateur à base de terre ou de végétaux proposé par la SCOP ECOZIMUT.

Après ce premier échange, un nouveau rendez-vous est prévu cette fois-ci au sein de l’Hôtel de ville de Toulouse fin septembre pour engager plus en avant les éventuelles synergies.

20170829_153748

Ecomnews - Adds