Ecomnews - Adds
Haute-Savoie : Quelle stratégie de développement économique pour le Grand Annecy ?
Par Fiona Urbain publié le 11 NOV 2021 à 08:00
Ecomnews a rencontré Ségolène Guichard, Vice-Présidente du Grand Annecy en charge de l’Economie. Quelles sont les filières à développer ? Comment l’Agglomération soutient-elle l’économie du territoire ? Interview !

Le Grand Annecy compte 34 communes entre lac et montagnes, au carrefour entre la Suisse et l’Italie. Le territoire est attractif en termes de démographie avec plus de 200 000 habitants. Il a gagné 2000 habitants/an au cours des 20 dernières années.

L’économie du Grand Annecy repose sur trois piliers : l’industrie qui représente 32% du PIB, le tourisme, et le commerce de proximité.

Le territoire s’appuie sur 4 filières d’excellence à forte valeur ajoutée :

  • La mécatronique avec plus de 20 000 emplois directs et indirects dont les 2/3 sur le Bassin annecien.
  • Image et multimédia avec plus de 100 sociétés en Haute-Savoie, plus 1 000 emplois dont 30% sur le Bassin annécien.
  • Industries du sport et de l’outdoor avec plus de 50 entreprises de production et de diffusion d'articles de sports, dont 30 sur le Bassin annécien, soit plus de 1 500 salariés.
  • Le tourisme d’affaires représente plus de 7 000 emplois dans le Bassin annécien, plus de 1 400 entreprises, plus de 2 700 chambres d'hôtel.

?id=bIzYr0ORwkldIlRCNxwABc9oDwM5PxT1

« Notre foncier est rare et cher. Pour aider au maintien du dynamisme économique nous devons travailler sur le foncier pour permettre à nos entreprises de se développer sur place » explique Ségolène Guichard.

L’Agglomération prévoit l’ouverture d’une nouvelle pépinière d’entreprises orientée sur l’artisanat à Alby-sur-Chéran et d’un centre de ressources et d’expertise à Saint-Jorioz, pour accompagner les entreprises dans leur transition numérique et environnementale.

Autre axe de développement : mettre en lien le tourisme et l’économie de proximité avec notamment le lancement d’une plateforme « Grand Annecy Shop ».

« La proximité de la frontière crée un environnement très particulier : 20 à 25% des actifs partent travailler de l’autre coté de la frontière, mais cela crée tout de même une dynamique. On contaste que malgré la crise, le taux de chômage reste relativement bas en Haute-Savoie et le pouvoir d’achat élevé » conclut Ségolène Guichard.

Ecomnews - Adds