Ecomnews - Adds
Hérault : Comment imaginer la mobilité de demain ?
Par Fiona Urbain publié le 19 SEPT 2020 à 08:00
A l’occasion de la semaine de la mobilité qui se tient jusqu’au 22 septembre, Ecomnews a interviewé Philippe Vidal, Vice-président du Conseil Départemental de l’Hérault délégué à l'aménagement du territoire. Construction de pistes cyclables, aide à l’achat de vélos électriques, aires de covoiturage, application pour un autostop sécurisé, services aux cyclistes... Quelles sont les actions concrètes du Département ?

59% des Héraultais utilisent leur voiture pour les déplacements quotidiens. Le Département investit 60 millions d'€ pour entretenir son réseau de 4 500 kilomètres ainsi que ses ponts, et garantir sécurité et confort à ses usagers.

390 places de covoiturage dans l’Hérault

Avec 14 aires de covoiturage existantes, et 18 en projet, le Département maille tout le territoire. En partenariat avec les communes, il réserve aux covoitureurs des places sur des parkings publics existants (50 en 2019, près de 100 en 2020).

Dans les grands projets d’aménagement du territoire, le Département recherche systématiquement l’opportunité de créer ces espaces de covoiturage : un parking de 100 places avec le doublement de la RD600, une aire à Béziers Ouest à côté de la Scène de Bayssan, plusieurs parkings relais intégrés au projet du LIEN...

Les aires de covoiturage de Gignac et de Pézenas ont un taux de remplissage de 100% !

?id=PiJsyq7Znd0YJbaKN1lOTw15Rt2kTcAr

L’info trafic en temps réel sur France Bleu Hérault

Le Département s’est associé à France Bleu Hérault pour informer chaque matin les Héraultais sur les conditions de circulation

Toutes les 7 minutes la radio locale fait le point sur les travaux, déviations, accidents, conditions climatiques… Les techniciens Département dressent un état des routes et conseillent des itinéraires. Une équipe de patrouilleurs bénévoles communiquent en temps réel sur le trafic.

En vélo classique ou électrique

Le Département compte 600 km d’itinéraires cyclables : pistes, voies vertes, bandes cyclables, voies partagées, chaucidous... D’ici 2024, 470 nouveaux km viendront compléter cette offre.

Pour l’achat d’un vélo électrique, le Département met en place un chèque vélo d’un montant compris entre 200 et 250 € (sous conditions de ressources), cumulable avec les aides de la Région et des intercommunalités. Ce chèque Hérault Vélo est complété d’un bonus Hérault Pichot de 20€ pour l’achat d’un siège vélo enfant et de 50 € pour une remorque vélo enfant.

Le Département met aussi gratuitement à disposition des intercommunalités 20 vélos électriques qui sont prêtés aux habitants afin qu’ils puissent tester ce mode de transport au quotidien

La collectivité propose aussi de nouveaux services : 30 stations de gonflage, des stations de recharge électriques, une quinzaine de totems autoréparation avec les outils nécessaires sont en cours d’installation. Mais aussi des journées pro-vélo gratuites avec les associations Vieux Biclou et Vélociutat: diagnostic de réparation, parcours de maniabilité, gravage antivol avec un numéro unique sur le cadre du vélo utile à la gendarmerie en cas de vol.

?id=LZ0tEI2dBueUrnCxJUgM6FFYiWdKo0SS

L’autostop se digitalise

Rezo Pouce est une solution d’autostop organisée de proximité créée en 2010 par une association du Tarn-et-Garonne.

Le système est simple : des arrêts d’autostop sont disséminés sur le territoire, où l’autostoppeur présente une pancarte au logo Rezo Pouce, indiquant sa destination. Pour sécuriser le système, conducteurs et passagers signent une charte et reçoivent des cartes de membre et macaron à coller sur la voiture, qui leur permettent de se reconnaître.

Une application sur smartphone permet de visualiser les arrêts à proximité, mais aussi d’envoyer et recevoir des offres de trajet en temps réel.

La réussite de ce dispositif innovant dépend du grand nombre d’utilisateurs et de la zone couverte. Le Département soutient ainsi le déploiement de Rézo Pouce dans les intercommunalités.

?id=xhNNtgEN7JDFiBHsjtPySUAkVLvKgP7V

A moto ou à scooter

  • Allô Monsieur Moto ?

Le Département confie à son agent Monsieur Moto les échanges avec les motards et la collaboration avec la Mutuelle de motards et la Fédération française des motards en colère. Dangers, obstacles, propositions d’amélioration lui sont signalés pour que le Département puisse intervenir au plus vite.

Résultat : le Département installe des glissières de sécurité, des écrans de protection moto dans les virages, dispositifs qui ont prouvé leur efficacité à protéger des vies. Il réduit les obstacles en bord de routes (murets, buses d’évacuation, poteaux en retrait en association avec EDF) et emploie un revêtement spécifique pour les peintures au sol afin d’éviter les pertes d’adhérence.

  • Un espace pédagogique pour les apprentis motards

En 2021, le Département mettra en service sur un délaissé routier de la route de Ganges, au col de la Cardonille, un espace pédagogique pour les 2 roues motorisées en partenariat avec la Fédération Française des Motards en Colère. Une zone d’évolution et un plateau technique permettront d’apprendre à manœuvrer en toute sécurité.

L’environnement

« Nous attachons aussi beaucoup d’importance à l’environnement autour de nos nos routes. Nous avons instauré depuis quelques années la journée déchets, où tous nos agents ramassent symboliquement les déchets au bord des routes. Cette année cela représente une centaines de camions de détritus ramassés » explique Philippe Vidal, Vice-président du Conseil Départemental de l’Hérault délégué à l'aménagement du territoire.

Ecomnews - Adds