Ecomnews - Adds
Hérault : Comment s’annoncent les vendanges 2018 ?
Par Fiona Urbain publié le 30 AOÛT 2018 à 09:00
Alors que les vendanges viennent de débuter dans l’Hérault, Ecomnews est allé à la rencontre d’Yvon Pellet, conseiller départemental délégué à la viticulture. Quelles sont les prévisions ? Quel est le poids de la viticulture pour le département ? Pourquoi représente-t-elle un enjeu économique aussi important pour le Département ?

« Les vendanges 2018 s’annoncent bien ! Par rapport à celles de l’an dernier, elles s’annoncent meilleures ! » explique Yvon Pellet, conseiller départemental délégué à la viticulture et Maire de Saint-Geniès des Mourgues.

En 2017, la récolte a été particulièrement faible, dans tout le Languedoc-Roussillon avec 10,44 millions d’hectolitres. 2018 s'annonce dans la moyenne du bassin viticole entre 12 et 13 millions d'hectolitres.

Dans l’Hérault, la première estimation du volume de récolte s'établit à 4,9 millions d’hectolitres ( 3,5 dans l’Aude, 3,2 dans le Gard et 0,8 dans les P.O)

« Il y a eu une grosse attaque de mildiou au printemps, ce sont surtout les vignerons bio qui ont été touchés. Ca ne sera pas une année de grosses quantités, mais la qualité sera au rendez-vous » assure Yvon Pellet.

?id=JP82lEHUI82fJHHi8oVPAB34RJy2hk9j

L’importance de la viticulture dans le Département

L’Occitanie possède le 1er vignoble national. Avec 32% de la surface régionale en vigne, le département de l’Hérault est le 1er département viticole de la région Occitanie et le 2ème de France avec 800 millions de chiffre d’affaires.

Le Département de l’Hérault accompagne et soutient la filière. « Les vendanges sont l’occasion de prendre le pouls. Il y a 2 ans le Département a déboursé 800 000 euros suite à l’épisode de grêle. L’année dernière il a débloqué une enveloppe de 2 millions d’euros pour la sécheresse et le gel ».

Initié par le Département, l’OEnotour a l’ambition de faire de l’Hérault la destination leader en matière d’oenotourisme. Grace à cette route de 515 km, et 705 caveaux recensés dont 59 étapes labelisés dans le cadre de l'Oenotour d'Hérault, le Département entend mettre en valeur ses points forts : la viticulture, ses paysages, ses traditions, ses activités culturelles et de pleine nature.

« Le rôle du Département c’est aussi d’être un impulseur économique. Avec cette démarche d’Oenotour d’Hérault, nous allons amplifier l’attractivité du département. Parmi les touristes qui fréquentent l’Hérault, 20 % viennent pour l’oenotourisme » a explique le Président du Département Kleber Mesquida au micro d’Ecomnews.

?id=E4r4Z9gNU1MiIzcXlB33Q93mFPBaNBnq

Les chiffres clés :

  • 84 900 hectares de vignes
  • 7 088 exploitations viticoles
  • 518 millions d’euros en valeur de production viticole
  • 30 % des volumes exportés

?id=N50ZU9KgFe4xmnpcYBGfaBcervuIdK7r

Ecomnews - Adds