Ecomnews - Adds
Immobilier : Saint-Etienne attire les acheteurs lyonnais
Par Redaction publié le 18 MARS 2020 à 10:29
Alors que la pression sur les prix des logements lyonnais pousse les ménages à fuir la Capitale des Gaules, l’accessibilité de ses tarifs immobiliers permet à la toute proche Saint-Étienne (45 minutes en voiture) d’offrir une solution de repli aux lyonnais. seloger.com analyse le marché stéphanois.

Il semblerait que l’accessibilité des prix immobiliers stéphanois séduise un nombre croissant d’acquéreurs, dont une bonne partie laisse derrière elle une ville de Lyon devenue trop chère…

Outre les investisseurs, il s’agit essentiellement de primo-accédants - jeunes, pour la plupart - qui, n’ayant pas les moyens de devenir propriétaires à Lyon, ont réalisé que Saint-Étienne n’était qu’à 45 minutes de distance en voiture et que, pour le même budget, acheter à Saint-Étienne leur permettait de s’offrir un bien trois fois plus grand qu’à Lyon. (1 395 €/m² à Saint-Étienne vs 5 247 €/m² à Lyon). Car si l’on fait exception de l’Île-de-France, c’est à Lyon qu'acheter coûte le plus cher, après Paris…

1 395 €/m² dans l’ancien à Saint-Étienne

Selon le baromètre LPI-SeLoger, le prix du mètre carré à Saint-Etienne se limite, en moyenne, à 1 395 €, faisant de la préfecture du département de la Loire la moins chère des grandes villes françaises.

Devant Mulhouse (1 550 €/m²), Bourges (1 629 €/m²) et Limoges (1 630 €/m²). Toutes choses étant égales par ailleurs, le prix au m2 à Paris (11 014 €) est ainsi 617 % plus élevé qu’il ne l’est à Saint-Étienne.

+ 3,1 % en un an sur le prix de l’immobilier stéphanois

Le prix de l’immobilier dans la Capitale du Ruban enregistre 3,1 % de hausse annuelle. À fin de comparaison, il y a un an, la tendance était baissière avec un recul de 3,4 % des prix stéphanois. Cette progression des prix de l’immobilier à Saint-Étienne est d’ailleurs inédite.

?id=d3BYLeFk9bCIsiHQBB7bxT7vOXWmUAjG

Les investisseurs ciblent le centre-ville de Saint-Étienne

L’hyper-centre de Saint-Étienne attire les investisseurs en quête de rentabilité d’autant qu'un parc de logements vieillissant crée une forte demande. Mais l’engouement des investisseurs pour la pierre locative stéphanoise, et notamment pour la location meublée, pourrait, à terme, saturer le marché de la location stéphanois.

Pour y habiter, ce sont les collines de Villebœuf, de Metare et de bel-Air qui sont les plus recherchées. Le quartier de Montaud est également très prisé des familles.

Quant aux budgets plus serrés, ils pourront prospecter du côté des quartiers Bergson et de La Terrasse. Enfin, et bien que les prix stéphanois se caractérisent par leur accessibilité, certaines communes avoisinantes (Roche-la-Molière, Firminy, Saint-Genest-Lerpt) permettent de profiter de tarifs plus cléments encore.

Le Soleil, un quartier qui ne manque pas de potentiel

Exception faite de certains de ses quartiers populaires (Beaubrun, Cotonne, Montreynaud), c’est la totalité de la ville de Saint-Étienne qui bénéficie actuellement d’un regain d’intérêt de la part des acquéreurs, lesquels cherchent à acheter un logement pour l’habiter eux-mêmes ou pour le proposer à la location.

Mais s’il est un quartier sur lequel il peut se révéler avantageux de miser, c’est bien celui du Soleil. Parmi les autres atouts sur lesquels le quartier du Soleil peut compter pour séduire les acquéreurs, on notera sa proximité avec la gare et les axes autoroutiers. « C’est un quartier en plein développement qui va prendre de la valeur » confirme Stéphane Bisson.

Des travaux de réhabilitation qui vont bon train

De nombreux chantiers de réhabilitation sont actuellement menés à Saint-Étienne, à l’image du Grand Cercle, un immeuble historique,situé en plein centre-ville, et que CIR, un promoteur bordelais, entreprend de transformer en logements haut de gamme.

« Sur l'hyper-centre, on manque de grands appartements familiaux offrant de belles prestations : dernier étage, terrasse, ascenseur, garage en sous-sol… » constate Yohan Peyrard. L’implantation d’un centre commercial dans la ZAC Pont-de-l’Âne-Monthieux devrait également contribuer à dynamiser ce secteur de la ville et à valoriser les alentours.

Source : Se loger.com

Ecomnews - Adds