Ecomnews - Adds
Jean-Luc Gleyze : Résorber les fractures territoriales, une priorité
Par Guillaume Ptak publié le 15 JAN 2019 à 12:00
Le Président du Département de la Gironde Jean-Luc Gleyze lors de ses vœux a défini les priorités pour cette année 2019 : poursuivre l'action sociale du Département, et réduire les inégalités territoriales.

Bien sur, la question des Gilets Jaunes etait encore de toutes les conversations. Pour Jean-Luc Gleyze, ce n'est pas un hasard si la mobilisation est aussi forte en Gironde, « département où les fractures territoriales sont très fortes. »

Pour le Président, l'action sociale du Département est essentielle pour réduire ces inégalités, sources du mécontentement : « il est essentiel de reconnaître l'importance des corps intermédiaires. Je doute fort que le niveau national, étatique puisse répondre à tout. »

Le Haut Débit et les Villes d'équilibre pour réduire les inégalités

Pour sortir de cette crise, il a souligné l'importance des mesures telles que le plan Gironde Haut Méga, qui devrait raccorder tous les foyers girondins à l'internet haut débit d'ici six ans, ou les contrats de villes d'équilibre. Ces accords, signés entre le Département et des communes de tailles moyennes visent à renforcer le caractère central de celles-ci en finançant de nouveaux services et équipements, et en revitalisant leur centre-ville. Libourne et Lesparre-Médoc sont les premières villes à expérimenter ces mesures.

?id=eVSzaMxCyhhT5xbmuR7ZdbidZdvEOJeq

Près d'1 milliard d'euros consacrés aux aides sociales

Le Président de la Gironde a réitéré son engagement pour l'expérimentation « sans dogmes ni certitudes » du revenu de base, estimant qu'il pourrait constituer une réponse à la contestation.

Jean-Luc Gleyze également s'est dit favorable à l'organisation d'assises du territoire, une idée soulevée par Alain Juppé, mais à une seule condition : que le maire de Bordeaux renonce à la métropolisation. Ce-dernier n'a encore jamais pris ouvertement position sur la question.

Enfin, Jean-Luc Gleyze a rappelé l'importance de l'action sociale du Département, à laquelle sera consacré 956 millions d'euros pour l'exercice 219, un montant record : « Aucune politique publique n'a été sacrifiée, à la différence d'autres Départements. » 28 millions d'euros devraient être consacrés aux aides aux communes et aux intercommunalités .

Ecomnews - Adds