Ecomnews - Adds
Juillet 2020 : Bordeaux enregistre une baisse du nombre de visiteurs
Par Redaction publié le 11 AOÛT 2020 à 09:18
Avec sa renommée mondiale, Bordeaux jouit d'une fréquentation touristique qui ne cesse de se développer au fil des années. Cet été 2020 ne devrait cependant ressembler à aucun autre. En témoigne le mois de juillet atypique que vient de vivre la ville. Reportage.

Ce mois de juillet ne verra pas les records de fréquentation de la capitale girondine être battus, bien au contraire.

Alors que l'ombre de l'épidémie de la covid-19 continue de planer, les visiteurs ne se pressent pas dans les ruelles étroites de la belle endormie.

L’Office de Tourisme et des Congrès de Bordeaux Métropole a observé un mois de juillet en retrait comparé aux année précédentes. Les taux d'occupations ont oscillé, chutant même à 30% durant certaines semaines.

Cette baisse de fréquentation est majoritairement due aux restrictions de déplacements et de voyages entre pays. En ce mois de juillet, la ville de Bordeaux a vu les profils de ses visiteurs différer comparé aux années précédentes.

Pendant cette période, les Américains, Britanniques ou Chinois ont laissé leurs places aux Belges, Allemands, Espagnols, et surtout Français. Une percée de tourisme franco-français qui se fait ressentir dans diverses adresses de la ville.

?id=2rLKQmfVvnOJtIf6MCITs7MWhjLOAxWb

« Habituellement, nous recevons 70% de touristes et 30% d'habitués en juillet. Cette année ces chiffres sont inversés. Nous constatons une hausse de clients Français », indique Sophie Lefrançois Jlidi, directrice du restaurant l'Entrecôte de Bordeaux.

Il en est de même pour la Cité du Vin, passage incontournable des touristes en ville : « Nous observons une baisse des visiteurs étrangers de l'ordre de 75%. Ils ne représentent plus qu'environ 20% des entrées (contre 61% en juillet 2019).

En revanche, nous avons observé une percée du public français qui a augmenté de 46%. Cela représente actuellement 65% des visiteurs.

Plus d'un quart de ce public français est composé de Parisiens (+ 65% comparé à juillet 2019) et 14% représentent un public issu de la métropole bordelaise (+ 61% par rapport à juillet 2019) », indique Solène Jaboulet, directrice marketing et communication du site.

Concernant ce mois d'août, tout reste assez flou à cause de la situation sanitaire instable dans laquelle est plongée le pays. Cependant, l'Office de Tourisme prévoit du mieux pour les deux premiers weekends du mois.

« Nous observons de nombreuses demandes pour les week ends du 1er et du 7 août, mais nous restons tout de même encore en dessous des chiffres réalisés lors des étés précédents », conclut Olivier Occelli, directeur général de l’Office de Tourisme et des Congrès de Bordeaux Métropole.

?id=2UckhCUcCGbAJfpAwuyDe9ZQcXHAQXHR

Kévin Tomas en direct de Bordeaux

Ecomnews - Adds