Ecomnews - Adds
La ligne de train Toulouse Barcelone va dynamiser le tourisme dans la ville rose
Par Guillaume Bernard publié le 09 AVR 2019 à 14:00
La Renfe SNCF renouvelle son offre TGV Toulouse Barcelone. Pour la métropole Toulousaine c'est l'occasion de développer son tourisme de loisir.

Un prix d’appel à 29€ pour un trajet Toulouse Barcelone, c’est l’offre qui doit permettre de promouvoir la ligne pour une sixième année, de fin mars à fin septembre. Petit bémol, ce tarif n’est disponible que du 26 mars au 14 avril si vous réservez à l’avance.

De plus, “le prix des places varie en fonction de l’offre et de la demande, seul un certain nombre de places à 29€ sont prévues”, précise Yann Monod, directeur général d'Elipsos International, entreprise ferroviaire qui gère les trains entre l'Espagne et la France.

A ce prix, le trajet le plus court dure 3h12, même si le TGV n’atteint la grande vitesse qu'entre Perpignan et Barcelone.

Pour les Toulousains qui voudront choisir le trajet le plus direct, il faudra donc quitter la ville rose à 8h07 pour n’y revenir qu’à 21h42. Pour les autres, sept autres liaisons sont disponibles avec une correspondance à Narbonne.

Elles rallongent le trajet de moins d’une heure en revanche, certaines d’entre elles sont disponibles toute l’année. Ce trajet est avant tout utilisé par des touristes explique Yann Monod : “Plus de 50% de la demande est concentrée sur les mois de juillet et d'août, et 96 % des clients voyagent pour motif loisir et tourisme ou privé.”

?id=e2wIRNNrKrbgIKsCBJ9RJUloZqoUFXJY

L’Espagne : une chance pour Toulouse de développer son tourisme

L’agence d’attractivité de Toulouse Métropole, qui a travaillé de pair avec la Renfe SNCF pour que la ligne puisse exister, rappelle la longue histoire commune qui relie Toulouse et l’Espagne.

“ Plus de 16 000 citoyens espagnols sont inscrits au consulat d'Espagne à Toulouse, 3000 étudiants espagnols dans ses universités", rappelle Sylvie Rouillon-Valdiguié vice-présidente de l'agence d'attractivité de Toulouse Métropole et adjointe au maire de Toulouse, en charge du tourisme.

Elle évoque également "l'histoire d'amour entre Toulouse et l'Espagne depuis la Retirada.” En 1939, de nombreux espagnols sont en effet venus s’installer à Toulouse après la défaite des républicains face à Franco.

De fait, l’Espagne est un marché privilégié pour Toulouse : “Elle est notre première clientèle étrangère : 57% des touristes étrangers sont espagnols, détaille Sylvie Rouillon-Valdiguié. La clientèle espagnole qui utilise la ligne est en outre une clientèle de tourisme de loisirs et non d’affaires, ce qui est très important pour l’Agence d’attractivité qui a choisi de développer spécifiquement ce tourisme, relativement faible à Toulouse

Guillaume Bernard en direct de Toulouse

Ecomnews - Adds