Ecomnews - Adds
Lyon : La Mission Vallée de la Chimie de la Métropole de Lyon a une nouvelle directrice
Par Denys Bédarride publié le 10 DEC 2021 à 09:47
Amandine Jacquet vient d’être nommée le 1er décembre dernier Directrice de la Mission Vallée de la Chimie au sein de la Métropole de Lyon. Après 13 années passées au sein de l’agence d’architecture AREP pour le compte du groupe SNCF Gares et Connexions, elle succède à Julien Lahaie pour poursuivre la transformation de la plateforme Lyon Vallée de la Chimie en faveur de la décarbonation, de la sobriété énergétique et de l’innovation industrielle.

Urbaniste-Aménageur de formation, Amandine Jacquet, 39 ans, a occupé au sein d’AREP le poste d’Assistante à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) conseil au montage d’opérations. Cette expérience lui apporte une véritable sensibilité sur les sujets de mobilité, et de dé-mobilité.

Responsable d’une équipe de chefs de projets chez AREP et de l’animation de personnel SNCF, son expérience managériale et de gestion lui a permis de réussir la conduite de nombreux projets complexes en région Auvergne Rhône-Alpes et Bourgogne Franche-Comté.

Elle a ainsi contribué à l’émergence, la création ou la réhabilitation de gares au sein de plateformes multimodales à Chambéry, Annemasse, Lyon Perrache, Bourg-en-Bresse. Ses réalisations incluent la conception de gares « post-carbone », plus sobres et en phase avec les besoins des usagers.

Elle a ainsi structuré et lancé la démarche de reconversion des gares de proximité dans les territoires, à travers le dispositif « 1001gares.com »permettant par exemple l’installation de l’Office du tourisme dans la gare de Montluel (01) ou encore la création de logements, en partenariat avec l’association « Habitat et humanisme », dans les gares de Saint-André-de-Corcy et de Miribel.

« Nous sommes ravis d’accueillir Amandine Jacquet en tant que Directrice de la mission Lyon Vallée de la Chimie. Forte de son expérience et de ses qualités professionnelles et humaines, elle contribuera avec les industriels, au dynamisme économique de ce territoire stratégique pour la Métropole de Lyon tout en accompagnant l’accélération de la transition écologique de la plateforme déjà engagée par les entreprises » a indiqué Bruno Bernard, le Président de la Métropole de Lyon

« C’est avec enthousiasme que je rejoins la Métropole de Lyon et découvre l’héritage laissé par mon prédécesseur. L’équipe est experte, accueillante, et pleinement mobilisée pour poursuivre la mue de la vallée de la Chimie. Mon passé professionnel marqué par la culture des territoires, du partenariat, des formes de mobilité, de l’anticipation des risques, et des projets en sites exploités me permettront de m’acclimater à des projets de la filière chimie-énergie-environnement sur une plateforme industrielle.

Je suis fière d’incarner la stratégie portée par la Métropole de Lyon dont je tâcherai d’être l’ambassadrice, avec et aux cotés des acteurs locaux et des industriels en présence ou à venir » a remercié Amandine Jacquet, la Directrice de Lyon Vallée de la Chimie.

Ecomnews - Adds