Ecomnews - Adds
Marseille : Le plan de financement de HOPPS Group a été validé pour 31 millions d'€
Par Denys Bédarride publié le 26 FEVR 2020 à 08:00
Le Tribunal de commerce de Marseille a homologué ce 25 février le plan de financement de 31,5 millions d’euros du groupe Hopps, évitant ainsi le redressement judiciaire de l’entreprise spécialisée dans la distribution de prospectus. Son siège est à Aix-en-Provence.

Deuxième entreprise de services en Provence Alpes Côte d’Azur, le groupe emploie 22 000 collaborateurs pour 25 000 clients, sur 6 sites logistiques et déploie une ambition forte : devenir le premier opérateur postal privé en France avec un haut niveau de service.

Pour Jean-Luc Chauvin, le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Métropolitaine Aix Marseille Provence a souhaité réagir rapidement en indiquant :

« Après un contexte défavorable pour l’entreprise en 2019, c’est une excellente nouvelle pour HOPPS Group, ses salariés, et pour le territoire. Deuxième entreprise de services en Provence Alpes Côte d’Azur, le groupe emploie 22 000 collaborateurs et déploie une ambition forte : devenir le premier opérateur postal privé en France avec un haut niveau de service.

Il est essentiel pour la vitalité économique de notre territoire d’avoir des groupes tel que HOPPS – leader sur les marchés de la logistique, de la livraison et du marketing direct - qui travaillent sur des sujets d’avenir tels que les plateformes de logistique urbaine, ou l’emploi durable …

Et ainsi rendre l’industrie du dernier kilomètre plus performante et plus responsable. Cet enjeu est d’ailleurs largement mis en avant dans les propositions portées par la démarche « Tous Acteurs, Municipales 2020 ».

L’engagement des partenaires privés et publics dans la levée de fond assure ainsi la préservation de l’emploi et nous devons nous en réjouir collectivement.

La Chambre de Commerce et d’Industrie Métropolitaine Aix Marseille Provence réaffirme sa conviction qu’à chaque fois que des solutions sont trouvées pour nos entreprises, c’est notre territoire qui gagne et l’emploi avec. C’est un signal fort pour nos ETI locales ! » a-t-il conclu.

De son côté, Renaud MUSELIER salue cette décision et rappelle l’intervention de la Région dans le dossier.

« Cette décision permettra de donner un nouveau souffle à l’entreprise et d’engager une nouvelle stratégie de développement pérenne. C’est donc une excellente nouvelle pour l’entreprise, ses salariés et pour notre économie régionale. En participant à ce plan de financement, nous avons paré au plus pressé : éviter le redressement judiciaire et ainsi préserver l’activité du groupe Hopps et des centaines d’emplois sur notre territoire.

Avec un prêt d’un million d’euros, la Région Sud joue son rôle de 1er partenaire des entreprises en permettant ainsi de sécuriser et accélérer le tour de table financier. Cette solution permet désormais à Hopps de se consacrer à son développement.

La même réflexion a présidé au plan de soutien des entreprises portuaires que nous avons annoncé vendredi en coopération avec l’ensemble de la place portuaire de Marseille-Fos, pour 3 millions d’euros en faveur des sociétés touchées par la grève » a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de Régions de France.

© Hopps Group

Ecomnews - Adds