Ecomnews - Adds
Montpellier : Une véritable cité de la santé et du bien-être se développe autour de la clinique Beau Soleil
Par Fiona Urbain publié le 08 DEC 2021 à 09:42
La clinique Beau Soleil ( Groupe Aésio Santé) a initié un chantier d’ampleur en centre-ville de Montpellier. Objectif : créer l’Institut Mutualiste Montpelliérain, un véritable quartier au coeur de la ville, pour apporter des réponses à l’ensemble des besoins en soins. Reportage.

La clinique Beau Soleil a lancé un vaste programme de rénovation et d’extension, qui permettra de créer l’Institut Mutualiste Montpelliérain.

« C'est un choix qui a été porté par les mutualistes de maintenir au centre ville de Montpellier plusieurs activités, notamment la clinique historique qui est en cours de rénovation avec un projet conséquent. Nous avons adossé à ce projet, un bâtiment de consultations, une Cité des Aînés et une pharmacie mutualiste » explique Jean-Marc Gaffard, Directeur Territorial de AESIO Santé Méditerranée.

Ce projet s’inscrit dans une volonté de proposer une véritable cité de la santé et du bien-être, avec une qualité de soin optimale, sans dépassement d'honoraires.

?id=b70c2zbqEicsRibKWrzaCq2UNuAZXrT4

Le chantier comprend 5 phases. Il intègre la rénovation de l’établissement historique de la clinique Beau Soleil avenue de Lodève, ainsi que son extension vers le site de l’ancienne caserne de la gendarmerie nationale qui accueille désormais la cité des ainés et le nouveau pôle consultations de la clinique Beau Soleil, bientôt la pharmacie. La surface totale du projet est de 17020 m², dont 7380 m² construits et 9640 m² restructurés.

Les travaux ont débuté avec la construction d’un bâtiment pont, érigé au milieu des deux ailes de l’établissement. Il est aménagé pour accueillir deux services de soins et l’extension des blocs opératoires. En termes d'accessibilité, un parking a été créé.

?id=ZX1uCM5wGpVHGLGSYsCuGgDsA4Gw3ZSj

« La deuxième phase a été la partie hébergement, qui était une nécessité pour nous. 60 chambres d'hospitalisation ont été créées » assure Jean-Marc Gaffard.

« Le troisième projet qui a été mené, c'est le bâtiment des consultations, situé de l'autre côté du site historique. On peut y accéder à pied et aussi au travers d'une passerelle, notamment pour les professionnels. »

Dès le premier semestre 2022, l'entrée principale de la clinique ne se situera plus avenue de Lodève, mais du côté de l'accès parking.

?id=s2IOulmPCYphvC54zpHz9UivUvuBemxx

Le site de l’ancienne caserne de la gendarmerie accueille désormais la Cité des Ainés.

« La Cité des Ainés préfigure ce que sera l’EHPAD du futur, c'est à dire un EHPAD implanté au centre d'une zone d'aménagement concertée, avec des bureaux, des logements, et la clinique Beau Soleil juste à côté. C’est un EHPAD tourné vers l’extérieur » précise Philippe Tazé, directeur de l’établissement.

La Cité des Ainés, cet établissement comprend un Ehpad de 67 lits,une unité de vie protégée où les personnes qui ont des maladies apparentées à la maladie d'Alzheimer peuvent vivre en toute sécurité, et un habitat seniors de 16 logements.

« Nous avons aussi de la balnéothérapie, un pôle d'activités de soins adaptés qui permet de faire des réminiscences du passé et de préserver les facultés cognitives. Nous comptons aussi sur l'art-thérapie et la musicothérapie » assure le directeur.

Le principal atout de ce projet d’envergure, est d’apporter des réponses à l’ensemble des besoins en soins, dans le périmètre du centre-ville. L’investissement total s’élève à 80 millions d’euros.

?id=DeWw4FmkIaZXPt1wfWbpmdUPakdpAwDN

Ecomnews - Adds