Ecomnews - Adds
Montpellier : Quel est avenir pour l'EAI ? La réponse en direct avec Philippe Saurel
Par Charles Dos Santos publié le 08 MARS 2017 à 12:41
AGENDA
Date de début :
Date de fin :
Catégories :
Organisateur :
Lieu :
Site aussi immense qu'incontournable dans Montpellier, l'EAI fait partie des sujets récurrents depuis la campagne des municipales 2014 dans la cité héraultaise. Quasiment à mi-mandat, Philippe Saurel a dévoilé ce 7 mars le futur de ce site. Il sera tourné vers la culture et le cinéma.

Soucieux de "réinventer complètement le site de l'EAI", Philippe Saurel, Président de Montpellier Méditerranée Métropole et Maire de Montpellier, évoquait régulièrement le sujet de l'EAI depuis qu'il dirige la Ville de Montpellier et sa métropole.

Ce 7 mars marque donc un tournant dans ce dossier, quasiment à mi-mandat. Le Président de la métropole a dévoilé ce jour les évolutions prévues pour le site de l'ancienne Ecole d'Application d'Infanterie (EAI).

D'ici à 2020, le site accueillera donc "Montpellier Cité Créative". Dans les faits, le projet sera entièrement dédié à la Culture et notamment au cinéma. Un art qui semble susciter beaucoup d'intérêt de la part du Président de la Métropole. "Nous souhaitons développer au maximum le cinéma sur l'ensemble de notre territoire et ce projet s'inscrit parfaitement dans cet objectif", a estimé Philippe Saurel.

Dans les faits, un Cluster sera donc créé et entièrment dédié aux Industries Culturelles et Créatives (ICC). D'une superficie dépassant les 16 000 mètres carrés, le site accueillera notamment 4 écoles supérieures prestigieuses que sont l'Ecole Supérieures des Métiers Artistiques (ESMA) actuellement présidée par Karim Khenissi, l'Ecole d'Arts Appliqués de Montpellier (IPESAA), l'antenne 'Jeux Vidéos' de l'Ecole de Photographie et de Game Design (ETPA) et une antenne du groupe Cinecréatis.

Plus de 1400 étudiants travailleront sur ce futur site.

Présent aux côtés de Philippe Saurel, de Stéphanie Jannin, Vice-présidente en charge de l'urbanisme et de Chantal Marion, la Vice-présidente en charge du développement économique de la Métropole, Karim Khenissi, Président de l'ESMA a expliqué que son école occupera les lieux dans de nouveaux locaux ultra-modernes.

"Nous allons créér 3 studios de tournage de cinéma professionnel sur 750 mètres carrés, 8 auditoriums, un grand FabLab, une salle de spectacle et de projection d'une capacité de 400 places", s'est réjouit le dirigeant de l'ESMA.

Aux côtés des différentes écoles, plusieurs sites de "Tiers-Lieux Créatifs", selon Chantal Marion, seront créés. Intitulé "le Cocon", un grand lieu de vie et d'animation sera ouvert après la réhabilitation de l'ancienne salle de projection de l'ancienne caserne militaire. Ce "cocon" devrait être ouvert fin 2018.

Sur plus de 4000 mètres carrés, un bâtiment appelé pour l'heure "La boite dans la boite", aura pour but de fédérer l'ensemble des indépendants et des petites entreprises afin de leur permettre de travailler de façon collaborative.

Signe particulier, la boite permettre à ces entrepreneurs de travailler durant 10 ans dans un site prévu à l'origine pour autre chose. La boite a donc un caractère éphémère. Ce côté provisoire se retrouvera dans l'architecture du futur site. La Boite devrait ouvrir début 2018.

La Métropole a également prévu d'ouvrir des locaux ultra modernes au coeur du nouveau lieu, au profit des TPE-PME et grands comptes régionaux pour faciliter leur implantation sur le territoire héraultais.

Le projet ouvrira donc progressivement d'ici à la fin du mandat de Philippe Saurel en 2020 pour un coût de 38 millions d'euros. Le projet architectural et urbanistique a été confié à Josep LLuis Mateo.



Cluster_montpellier_


Ecomnews - Adds