Ecomnews - Adds
Montpellier :  Coronavirus, grands chantiers, budget… L’Université Paul Valéry fait sa rentrée 
Par Fiona Urbain publié le 25 SEPT 2020 à 10:34
C’est une rentrée particulière pour les étudiants de l'Université Paul-Valéry à Montpellier. Patrick Gilli, le Président de l'Université a présenté les dernières mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus et a fait un point sur les chantiers en cours qui vont transformer l'université. Interview !

Des enseignements en semi-présidentiel

Pour limiter les flux de personnes à l’Université Paul Valéry qui compte 21 000 étudiants, à partir de lundi 28 septembre, un étudiant sur deux, en fonction du chiffre inscrit sur sa carte étudiante, pourra se rendre en amphithéâtre. Les enseignements se feront donc en semi-présentiel sur la base d’une alternance des étudiants une semaine sur deux

L’Université qui a enregistré une quinzaine de cas positifs depuis la rentrée a suspendu toutes les activités festives. L'accueil des étudiants étrangers sur le campus de Paul-Valéry a été perturbé par le coronavirus, avec des problèmes de visas et l’université a limité les mobilités sortantes.

« Nous n’avons pas signé de conventions de départs dans certains pays pour au moins ce semestre ».

?id=jkgvxVv3nDuIxxboh6Xa0HYDUnPA7Lvr

Le budget

L’université dispose d'un budget de 110 millions d’euros pour 21 000 étudiants et près de 500 personnels administratifs et pédagogiques . « Les universités de lettres et langues sont sous-dotées. On estime qu’un étudiant en lettre est doté de 7000€ quand un étudiant en Sciences est à 8000€ ou 9000€, un étudiant dans une école d’ingénieur à 11 000€ ou 12 000€ » assure le Président.

Les chantiers

En dépit de la crise sanitaire, les 10 chantiers ne se sont pas arrêtés mais subiront de légers retards. « Ils sont destinés à changer le paysage du campus avec comme vaisseau amiral la nouvelle bibliothèque, le Learning center. La fabrique des humanités numériques devrait sortir de terre dès l’année prochaine ».

Ecomnews - Adds