Ecomnews - Adds
Montpellier lance le plus grand appel d’offres tramway en France
Par Redaction publié le 12 JAN 2021 à 10:18
Pour compléter son réseau de tramways, la Métropole de Montpellier vient de donner le coup d’envoi du plus grand appel d’offres en France, pour un montant estimé de 275 millions d’euros. L’objectif est d’augmenter son parc de 77 nouvelles rames de tramway et en doter la future ligne 5.

Cet appel d’offres de 275 millions d’euros, lancé en décembre dernier est le plus important de France. Il confirme la place centrale accordée aux mobilités à Montpellier.

Ces 77 nouvelles rames seront nécéssaires pour renouveler le réseau de la ligne 1 (30 rames), doter la ligne 5 (22 rames) et permettre la maintenance ou le renforcement des autres lignes (25 rames). L’idée est d’augmenter les fréquences de tramways pour offrir plus de confort et de sécurité aux passagers.

Le marché, ouvert aux fabricants du monde entier, s’appuie sur un cahier des charges exigeant. Les critères de sélection s’attacheront bien sur aux coûts mais aussi à un matériel moderne et performant. Les constructeurs sont invités à innover et inventer de nouveaux usages : confort, ergonomie, accessibilité, espaces vélos…

L’enjeu environnemental est au coeur des politiques de mobilités développées sur le territoire. Pour cet appel d’offres, la Métropole privilégiera un matériel basse consommation, équipé de moteurs et de systèmes de climatisation innovants.

Mais, les candidats devront également apporter un argumentaire technique permettant de juger leur éco-responsabilité dans le processus de fabrication des rames.

La livraison des rames est prévue à partir de 2024, à raison de 2 ou 3 par mois, jusqu’en 2030.

?id=DFajEsfnrVGHYboLI2gy4to10uJkUc7s

Ligne 5 : Le chantier souterrain est colossal

Le chantier de construction de la ligne 5 se poursuit à un rythme soutenu sur la partie nord du tracé. Jusqu’en mars, la modernisation du réseau d’eau potable et le dévoiement des réseaux sont toujours d’actualité du coté de la route de Mende, entre la station de pompage de Montmaur et la place de la voie Domitienne.

Ces interventions sont d’une envergure considérable en partie souterraine. Elles concernent à la fois l’eau potable, mais aussi les eaux pluviales et les eaux usées et tout autant les réseaux d’électricité, de gaz, de téléphonie et d’internet, la gestion de l’éclairage public et des feux tricolores. Ces travaux ont nécessité 3 ans d’études et de recherche pour l’état des lieux, le dimensionnement et le phasage du chantier. Ils permettront notamment de résorber en partie le risque inondation dans le quartier.

La suite du chantier basculera sur le secteur ouest de la ligne, dans le quartier Ovalie. Après études et travaux préparatoires, il s’agira aussi de travaux de dévoiement des réseaux à l’automne 2021. En surface, les travaux sur les infrastructures ne commenceront que fin 2022.

La ligne 5 en chiffres clés :

Coût : 440 M€

45 min pour relier Clapiers à Lavérune

25 stations

Passage toutes les 6 min en heures de pointe

©Photo : Métropole de Montpellier

Ecomnews - Adds