Ecomnews - Adds
Montpellier : Les travaux du premier bâtiment des industries culturelles et créatives sont lancés au coeur de la Cité créative
Par Denys Bédarride publié le 10 JUIN 2022 à 15:53
Le 9 juin 2022, Michaël DELAFOSSE, Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Président de la SERM et de la SA3M, Annabelle VIOLLET, Directrice régionale Occitanie de la Banque des Territoires, Nathalie BULCKAERT-GRÉGOIRE, Membre du Directoire de la Caisse d’Épargne Languedoc-Roussillon et Philippe BONON, Architecte de l’opération, A+ Architecture ont lancé, au cœur du quartier de la Cité créative, les travaux du premier bâtiment de bureaux dédié aux Industries Culturelles et Créatives, une des filières d’excellence du territoire.

Ce premier bâtiment de bureaux dédié aux ICC sera le premier bâtiment rénové entièrement dédié à l’accueil des professionnels de Industries Culturelles et Créatives.

Il s’inscrit dans un projet global de développement de l’immobilier d’entreprises au sein de ce quartier mixte qui vise à déployer une offre correspondant aux besoins des entreprises quel que soit leur niveau de maturité.

Il se positionne en offre premium et offrira à la fois des espaces privatifs et des espaces partagés, respectant évidemment toutes les conditions de confidentialité requises par les professionnels.

?id=mQcjq4DjKgxFvcNUKvmCMODbK3UFCGJR

Après la Halle Tropisme et le Campus Créatif, ce bâtiment vient donc concrétiser la Cité Créative, quartier déjà identifié tant au national qu’à l’international par les professionnels des ICC, en particulier ceux qui cherchent à intégrer un écosystème dynamique et performant, au potentiel encore très prometteur.

La Métropole de Montpellier ne pouvait pas se passer d’un totem pour cette filière, la Cité Créative en est aujourd’hui le quartier phare.

Ce premier bâtiment dédié aux Industries Culturelles et Créatives intègre les 700 m2 rénovés de « l’Ancien Musée », bâtiment séculaire à l’architecture ostentatoire avec parvis et colonnade, qui conserve sa vocation d’appel et d’entrée.

En contrepoint et en arrière-plan, il sera complété d’une extension en R+3. Avec ses lignes sobres et pures, sa vêture de terre cuite, l’ordonnancement régulier de ses percements aux proportions verticales, ce bâtiment viendra renouveler la mémoire « militaire » et attendue du lieu.

Le projet sera enfin unifié par un hall important en double hauteur qui constituera l’épicentre du bâtiment et un carrefour de rencontres.

?id=hSK9iS0i21jgoY2O5NT58KMO18UrMawF

Le Bâtiment en chiffres :

  • 2 150 m2 de bureaux
  • 590 m2 de parties communes (y compris salle de réunion partagée, douches, casiers, espace détente…)
  • 50 m2 de locaux vélos extérieurs sécurisés
  • 101 m2 de terrasses extérieures et jardins
  • 17 parkings en sous-sol et 20 au sein de l’ESMA

Sa livraison est prévue fin 2023 pour un coût total du projet de 7,7 millions d’€

Labellisée Éco quartier, la Cité Créative alliera logements, commerces, bureaux et équipements publics tels qu’un groupe scolaire et une crèche et un parc de plus de 23 hectares.

Entre patrimoine et nouveau bâti, entre structures pérennnes et architecture éphémère, le quartier donnera une nouvelle vie au site afin de l’ériger au rang de véritable Cité Créative.

Les industries culturelles et créatives : une filière d’excellence pour le territoire

L'histoire des ICC est ancienne, les premiers faits majeurs datant de la fin du XIXe siècle avec une présentation du cinématographe par les Frères Lumière ou avec l'exploitation de la première salle immersive à Clapiers, le Panrama, au milieu des années 50, témoin de l'histoire des innovations technologiques qui a justement ré-ouvert le temps d'un week-end à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine 2021.

Depuis, le développement de la filière s'est évidemment accéléré, marqué par l'implantation d'entreprises clés sur le territoire montpelliérain : Ubisoft en 1995, Netia en 2004, Dwarf Animation en 2010, TSF en 2015, Plug In Digital en 2017, France TV Studios début 2018, Fortiche Prod en 2020, Smart Tale Games et Supamonks en 2021.

?id=9iPS4LILpF4ujkiKJkiORgenbudePgJY

L'un des atouts majeurs de cet écosystème des ICC réside dans la complémentarité des expertises : tous les métiers sont représentés dans chaque secteur de la filière, depuis l'actorat jusqu'aux spécialités numériques, en passant par les compétences techniques plus traditionnelles de l'industrie culturelle et créative.

Michaël Delafosse, le Maire de Montpellier insiste sur ce point : « Les Industries culturelles et créatives sont un pilier de l’attractivité économique de notre ville. La Métropole abrite en effet de nombreuses écoles et entreprises de toute taille mondialement reconnues, qui forment un écosystème florissant aux fortes perspectives de croissance et d’emplois comme Ubisoft, Fortiche, Digixart, France TV Studios, le réseau Icônes et l’école ESMA."

(Re)découvrez notre article : La Métropole de Montpellier lance un fonds d’aide à la création de 700 000€ pour soutenir les acteurs de la filière culturelle et créative

Crédit photo : Cécile MARSON - Ville et Métropole de Montpellier.

Ecomnews - Adds