Ecomnews - Adds
Montpellier : Le MoCo, le nouveau centre d'art contemporain, officiellement inauguré !
Par Fiona Urbain publié le 01 JUIL 2019 à 13:50
Philippe Saurel, Maire de Montpellier et Président de la Métropole a inauguré le 29 juin le MoCo, (Montpellier Contemporain) à l’Hôtel Montcalm en présence de Franck Riester, le Ministre de la Culture. Reportage !

Le MoCo, nouveau centre d'art contemporain de Montpellier situé dans l’ancien l’Hôtel Montcalm en plein Centre Ville, à 200 m de la Gare a été inauguré samedi 29 juin par Philippe Saurel et le Ministre de la Culture, Franck Riester.

Il n'aura pas vocation à détenir une collection permanente mais exposera des collections publiques et privées existantes, qui seront renouvelées 3 fois par an. Il regroupe l'École des Beaux-Arts, La Panacée et le dernier-né, l'Hôtel des Collections.

Près de 14 000 personnes, ont visité le MoCo lors de ce premier week-end d’ouverture gratuit. Les visiteurs pouvaient découvrir une partie de la collection de l'industriel japonais Yahusaru Ishikawa.

?id=aSfFBzA5cI1GVF8xRbEitJxstSfliycZ

Pionnier d’un nouveau genre

Après deux ans de travaux, le MoCo ouvre ses portes à l’Hôtel Montcalm, à deux pas de la Gare Saint Roch. Sous Georges Frêche, le bâtiment construit en 1816 devait abriter un musée de la France en Algérie.

Projet polémique qui sera abandonné par le maire Philippe Saurel juste après son élection en 2014. Aujourd'hui, le bâtiment est devenu « Hôtel des collections », et marque l'un des points d'orgue de la vie culturelle montpelliéraine.

« Depuis la construction du Palais de Tokyo en 2002, il n’y a plus eu de création de centre d’art contemporain, c’est donc une spécificité à la fois française et montpelliéraine qui va donner à la ville un éclat national et international », s’est enthousiasmé Philippe Saurel.

?id=2lHrWSYQ1IL1gkm41OO0lOWys47ebbmg

De fortes retombées économiques attendues


Le MoCo rassemble l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts et la Panacée au sein d'un établissement public de coopération culturelle (EPCC) présidé par la styliste Vanessa Bruno qui dispose d’un budget annuel de fonctionnement de six millions d’euros.

« C’est une institution qui fonctionne comme un écosystème artistique avec la formation, l’enseignement, la création, et un lieu consacré aux collections du monde entier » assure Nicolas Bourriaud, Directeur du MoCo.

La réhabilitation de l'Hôtel Montcalm, a représenté au total, un investissement de près de 22,5 millions d’euros. Pour cette année 2019, 100 000 visiteurs sont attendus au MoCo pour 7 millions d'euros de retombées économiques. « C’est important pour le commerce du centre-ville et son activité économique » a souligné Philippe Saurel.

?id=yIbwQY45ZmI4U1QATnVVm0w5v4CgAnE9

Ecomnews - Adds