Ecomnews - Adds
Mutuelle des Motards : Comment sensibiliser au handicap grâce à la BD
Par Denys Bédarride publié le 25 FEVR 2020 à 08:00
Développer une démarche de sensibilisation au handicap, présenter les actions que la Mutuelle des Motards et le milieu associatif mettent en œuvre pour permettre aux personnes en situation de handicap de continuer à vivre leur passion de la moto, et partager des histoires de vie avec d’autres victimes de la route, tels sont les objectifs de cet ouvrage, conçu en collaboration avec l’association l’Hippocampe.

Chaque histoire de cette bande dessinée est vraie, vécue par des sociétaires de la Mutuelle des Motards qui ont accepté de témoigner pour y contribuer.

Un projet collaboratif, collectif et qui se veut militant

En 2017, la Mutuelle des Motards, amenée au quotidien, de part son métier, à accompagner des motards victimes d’accidents de la route, a organisé une commission dédiée au grand handicap (traumatismes crâniens et amputation).

Plusieurs constats ont été dressés : les victimes d’accidents en situation de handicap et leurs aidants ressentent parfois un sentiment d’abandon, un manque d’information sur les aides possibles, et de partage d’expérience : chaque situation semble vécue de façon isolée, même si les associations sont très actives.

La Mutuelle décide donc de lancer un projet de bande dessinée pour partager ses connaissances et ses actions en créant un lien familier avec le lecteur. La BD, grâce à la force du dessin et des textes, est un media idéal pour transmettre des messages, des morceaux de vie, des combats.

Dans ce projet, pas de larme, pas de victimisation, mais de l’authentique, tout simplement.

Un ouvrage sans tabou, qui parlera à ceux qui vivent avec un handicap comme à ceux qui les accompagnent dans cette épreuve.

Pour créer cette BD, la Mutuelle des Motards a collaboré avec l’association L’Hippocampe, qui organise chaque année un concours de bande dessinée pour jeunes et adultes en situation de handicap, dans le cadre du festival international de la bande dessinée d’Angoulême.

Afin de rassembler un panel de regards, de styles et de sensibilités le plus large et le plus riche possible, le choix a été fait de mobiliser des artistes venus de divers horizons, qu’ils soient ou non situation de handicap :

• des dessinateurs militants et motards de l’entourage de la Mutuelle

• des dessinateurs de l’association L’Hippocampe • des dessinateurs venus de l’Établissement et service d’aide par le travail (ESAT) « Image - Arts Graphiques » (Charente). Un ESAT est un établissement médico- social qui œuvre pour l’insertion sociale et professionnelle des adultes handicapés.

10 dessinateurs et scénaristes de bande dessinée ont contribué à sa réalisation : Sarah Ayadi - Marc Bertrand - Bloz - Boutanox - Christophe Cazenove - Clem - Fred Coulaud - Olivier Crépin - Jérôme Derache - Domas - Érika - Frank Margerin - Nikolaz - Nikolaz - Ozanam - Morgane Parisi - Céline Penot - Guillaume Perfetti - Sébastien Peters - Ptiluc - Thomas Rouzière.

Sur l'association L’Hippocampe :

Créée en 2005, cette association a pour objectif principal le développement d’actions culturelles et artistiques en faveur de l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées ou de leur accès aux arts et à la culture. Elle organise, chaque année, deux événements : le Concours de Bande Dessinée à Angoulême et le Festival de courts métrages «Métiers & Handicaps», Regards Croisés.

Son vice-président est le célèbre dessinateur Frank Margerin.

Ecomnews - Adds