Ecomnews - Adds
Nouvelle-Aquitaine : 28 nouveaux lauréats du fonds d’accélération des investissements industriels
Par Denys Bédarride publié le 30 AVR 2021 à 09:00
Dans le cadre du déploiement du plan « France Relance » présenté par le Gouvernement début septembre, Fabienne BUCCIO,préfète de la région Nouvelle-Aquitaine, et Alain ROUSSET, président du conseil régional, ont sélectionné 28 entreprises régionales lauréates du fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires.

Lancé par le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, ce fonds, initialement doté de 400 millions d’euros d’ici à 2022, a pour objectif de permettre aux entreprises de rebondir après la crise. Il a été renforcé par une enveloppe supplémentaire de 300 millions d’euros cofinancée par l’Etat et la région annoncée fin mars.

Ces projets représentent près de 12 millions d’euros de subventions mobilisées par France Relance pour un total de 75 millions d’euros d’investissements productifs à l’échelle de la région.

Ces projets créeront près de 400 emplois. Ils permettront aux entreprises concernées de diversifier leur activité, de moderniser leurs procédés de fabrication et ainsi de pérenniser leur présence en Nouvelle-Aquitaine.

Ils viennent compléter les précédentes sélections de lauréats annoncées en novembre 2020 et janvier 2021, portant à plus de 31 millions d’euros le soutien de l’Etat à des projets régionaux via le fonds d’accélération des investissements industriels.

Dans les prochaines semaines, d’autres projets en Nouvelle-Aquitaine seront sélectionnés pour bénéficier de ce fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires.

Voici les 28 entreprises régionales lauréates :

  • LE CHEF (47) pour l’extension et modernisation de son site de production afin d’y intégrer le stockage des produits finis, la préparation des commandes et la logistique.
  • MAUCO CARTEX (16) pour l’acquisition d’une machine numérique pour une nouvelle offre produit.
  • LEROY SOMER (16) pour développer l’activité d’usinage de sa fonderie.
  • REVICO (16) pour un programme de performance environnementale et de sécurité industrielle.
  • VALADE (19) pour un programme visant à renforcer sa capacité de production.
  • AVENIR MECANIQUE (19) pour l’acquisition de deux centres d’usinage 5 axes UGV et leurs robots de chargement.
  • MANUCO (24) pour des investissements matériels et immobiliers dans une unité de concentration d’acide sulfurique.
  • CHENE VERT (24) pour la construction d’un nouveau site de production.
  • FARGEOT & Cie (24) pour le développement de son département Recherche & Innovation, l’industrialisation du savoir-faire traditionnel et l’intégration de nouvelles technologies connectées pour la vente Internet.
  • RUBI CUIR (24) pour le développement de sa capacité de production.
  • SYMBIOSE (33) pour la création d’un site de production pour l’impression et le formage de films IMD (In Mold Décoration) et IME (In Mold Electronic).
  • LAFFORT (33) pour l’extension et réorganisation industrielle de son site de production.
  • MATERR’UP (40) pour son projet d’industrialisation de ses bétons terre bas carbone.
  • MAISON BRIAU (47) pour une extension de ses installations.
  • NAUTITECH (17) pour la modernisation de l’usine de Rochefort et l’industrialisation d’un nouveau modèle (bâtiment, outillage, moyens industriels) permettant de mieux repositionner l’entreprise sur le segment de marché des bateaux propriétaires.
  • K-RYOLE (47), pour son projet de création d’une unité de production de véhicules électriques de type « dernier kilomètre ».
  • KSB (24) pour son projet de renouvellement d’un ilot autonome d’usinage de pièces mécaniques.
  • GUYENNE PAPIER (24) pour moderniser ses procédés industriels et intégrer en interne des compétences nouvelles, réintégrer un savoir-faire oublié, fabriquer des produits plus respectueux pour notre alimentation et notre environnement.
  • BOVETTI CHOCOLATS pour le développement de ses capacités de production.
  • BOIS ET DERIVES (19-24) pour améliorer les performances de ses sites industriels de fabrication de palettes et de caisses.
  • CABANNES (17) pour renforcer sa productivité de parquets contrecollés.
  • BLEDINA (19) pour la diversification de la production du site de Brive.
  • SELENIUM MEDICAL (17) pour l’industrialisation d’un nouveau produit.
  • DRT (40) pour la construction d’une nouvelle unité de production sur le site de Vieille-saint-giron.
  • MAROQUINERIE DES ORGUES (19) pour la modernisation de son usine.
  • SOFLUX (16) pour la création d'un site industriel de produits d'équipements électriques.
  • CACOLAC (33) pour un nouvel outil de remplissage de canettes multi formats.
  • BORDEAUX FAMILIES (33) pour la création d’une unité de désalcoolisation de vins.
Ecomnews - Adds