Ecomnews - Adds
Palavas les Flots : Comment concilier écologie et tourisme ?
Par Fiona Urbain publié le 22 MAI 2019 à 11:00
Palavas Green Day, une opération de nettoyage des plages a eu lieu le 18 mai à Palavas-les-flots. Objectifs : ramasser le maximum de déchets et sensibiliser la population à l’environnement. Reportage.

C’était le grand nettoyage de Printemps pour les plages de Palavas les Flots ! L'association Ocean Protection France a organisé une « opération plages propres » et ateliers zéro déchet, en partenariat avec la mairie et les associations Tri Riders et Cap Océans.

Près de 150 bénévoles ont fait la chasse aux déchets sur la plage : mégots de cigarettes, pailles en plastique, douillettes, bâtons de sucette, papiers, morceaux de verre,ou encore morceaux de polystyrène… Au total, 150 kilos de déchets ont été collectés et triés.

Un atelier "zéro déchet" était également proposé pour apprendre à confectionner de la lessive, du dentifrice ou de la poudre de lave-vaisselle avec des ingrédients non polluants.

?id=Al6Yuqc43vPYxdybCupUEkn5bk3jlAdf

80% des déchets plastiques retrouvés en mer et sur les plages arrivent de la terre

Située entre mer et lagunes, Palavas-Les-Flots dispose d’une faune et d’une flore exceptionnelles. Le territoire est d’ailleurs classé NATURA 2000 et Zone Humide d’Importance Internationale. La préservation environnementale constitue donc une des priorités de la Ville.

Alors que la population de Palavas les Flots passe de 6 500 habitants en hiver à 70 000 en été, et jusqu'à 100 000 le 15 août, Christian Jeanjean, le maire a souhaité faire passer un message :

« Ce n’est pas parce que vous allez en vacances que vous ne devez plus appliquer les principes de respect de l’environnement. Il faut que les touristes comprennent qu’ils ne sont pas la pour tout saccager, mais au contraire pour apporter leur pierre à l’édifice ».

80% des déchets plastiques retrouvés en mer et sur les plages arrivent de la terre via les incivilités, les rafales de vent ou les réseaux d'évacuation des eaux de pluie qui se jettent dans les rivières puis dans la mer.

La mairie de Palavas les Flots a donc installé tout le long des plages, des panneaux « Ne rien jeter, ne rien ici, la mer commence ici ». Le même message est inscrit à coté des plaques d’évacuation d'eaux de pluie pour changer les habitudes et éviter que les mégots, déjections canines, papiers gras n'arrivent dans les eaux de baignade et sur la plage.

?id=CUCiJ07sc0KTpjwrlcQMJDDpV7BNlWrF

Les déchets les plus ramassés

Voici les résultats de la récolte sur la plage du centre ville rive gauche, selon l’association Océan protection France, qui co-organisait l’évènement :

- 1 km de plage nettoyée
- 120 personnes mobilisées au total
- 4000 mégots ramassés ( 1 mégot pollue 500 litres d'eau, contient 4500 substances toxiques, et peut mettre 2 à 12 années pour se dégrader totalement)
- 150 kilos de déchets
- 32 pailles plastiques
- Des dizaines de petites cuillères en plastique, de bâtons de sucettes, de cotons-tiges
- 65 cannettes de soda
- 53 bouteilles en plastique
- 5 kg de morceaux de verre
- 1 grand morceau de moquette
- 1 boîte de conserve en décomposition estimée à plus de 5 ans.
- 1 clef à pipe de 12 complètement rouillée
- 1 pot d'échappement

Ecomnews - Adds