Ecomnews - Adds
Palavas les Flots : Visite en exclusivité de l’exposition « Dubout dessine les français »
Par Fiona Urbain publié le 05 AVR 2022 à 14:22
A l’occasion des 30 ans du musée Albert Dubout, une nouvelle exposition du dessinateur se tient dans le musée qui porte son nom à Palavas les Flots dans l'Hérault. Cette année le thème est « Dubout dessine les français ». Ecomnews a pu interviewer Didier Dubout, le petit-fils du dessinateur.

La Ville de Palavas-Les-Flots en collaboration avec la famille Dubout propose une exposition permanente et une exposition temporaire renouvelée chaque année au printemps dans la Redoute de Ballestas.

Marseillais de souche, Albert Dubout a fait les beaux-arts à Montpellier et se prend de passion pour Palavas les Flots, ses traditions, ses pêcheurs, ses plages, ses jouteurs, ses arènes.

Jean d'Ormesson disait de mon grand-père qu’il était le dessinateur des congés de 36, le dessinateur de la société de consommation et de la société de masse. » explique Didier Dubout, le petit-fils du dessinateur.

?id=chglVia0XsiJxtGxnFktuVu4W1kVxLyP

De 1924 à 1973, Albert Dubout dessinera pour près de 250 journaux et revues.

Durant l’entre-deux-guerres, Albert Dubout dénoncera la violence politique de la France clivée entre les deux extrêmes, notamment par des dessins sur des réunions politiques très chahutées. Son dessin intitulé « un député populaire », met en scène un député se promenant, protégé par un escadron de gendarmes avec l’appui de véhicules blindés.

Autre œuvre emblématique : « la peur au Palais Bourbon » qui fait suite aux émeutes du 6 février 1934.

A ce propos, la planche « le printemps » est le dessin le plus symbolique et connu sur cette époque, celle durant laquelle les parisiens quittaient la capitale et découvraient les joies de la campagne…

Albert Dubout dessinera également les « masses populaires », avec des planches regroupant plusieurs centaines de personnages, toujours avec beaucoup d’humour et de complaisance. A l’inverse, la bourgeoisie et les intellectuels seront souvent caricaturés.

Il présentera en effet des dessins sur les embouteillages (nouveau fléau des Trente Glorieuses), la surpopulation estivale et même le rapport singulier des Français à leur télévision. A cette même époque, Dubout dénoncera la bureaucratie excessive et tatillonne, les formulaires version papier avant l’ère de l’informatique.

Enfin, suite à des acquisitions récentes, l’exposition présente également une vingtaine de dessins pour la première fois exposés dont la planche « Poissons d’avril » représentant les Français (promeneurs et pêcheurs), un mélange d’encre de Chine, de lavis et de collages, technique unique dans l’histoire du dessin.

?id=P9N9KMljwDFBGuckBghWBEayk9ps49OC

Infos pratiques

Musée Albert DUBOUT, Redoute de Ballestras

www.ot-palavaslesflots.com

+33(0)4 67 68 56 41 ou +33(0)4 67 07 73 67

Ecomnews - Adds