Ecomnews - Adds
Philippe Saurel veut "passer à la vitesse supérieure" pour la 2e partie de son mandat !
Par Charles Dos Santos publié le 16 JAN 2018 à 11:45
3 ans déjà ! Elu au printemps 2014, Maire de Montpellier puis quelques semaines plus tard, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Philippe Saurel tenait ce lundi 15 janvier ses voeux pour l'année 2018, à mi-mandat devant un parterre pléthorique de personnalités de toute l'Occitanie ! Quels sont les enjeux pour la Metropole pour 2018 ?

Entouré de l'ensemble de ses élus à la Métropole, Philippe Saurel semblait serein au moment de débuter son discours pour les voeux 2018.

Après avoir méthodiquement salué et remercié de leur présence les très nombreuses personnalités, Philippe Saurel a déclaré :

"Personne n'aurait parié un sou sur notre réussite il y a quelques années", affirme-t-il souriant, en balayant du regard l'assistance avant d'ajouter qu'il y a "largement de quoi se féliciter" après 3 ans de mandat.

"Au départ, nous avions été oublié des agglomérations pouvant devenir officiellement Métropole", rappelle-t-il avant de compléter son propos en expliquant que "sans passer au statut de métropole, nous n'aurions jamais pu obtenir le Pass French Tech".

D'ailleurs, la réussite du réseau French Tech et ses très nombreuses startups servira de fil rouge dans ce discours structuré de Philippe Saurel.

Baisse du prix de l'eau obtenu grâce à la création de la régie publique de l'eau désormais dirigée par Jackie Galabrun Boulbes, achèvement réussi de la ligne 4 de tramway, réussir à être la seule métropole à décrocher 8 thématiques French Tech… Les bons points sont nombreux à en croire Philippe Saurel en 3 ans de mandat.

Evoquant à nouveau l'évolution du réseau FrenchTech dans la métropole qu'il préside, Philippe Saurel a souligné que "le Bic (Business Innovation Center, ndlr) de Montpellier est mondialement connu et reconnu pour le travail fait au quotidien. Nous accompagnons ainsi les entreprises de l'idée jusqu'à la côtation en bourse", s'est enthousiasmé le Maire de Montpellier.

Saurel_voeux2018_2

Une seconde partie de mandat "à une vitesse supérieure"

Pour les 3 années à venir, les projets ne manquent pas. Philippe Saurel a pris le temps de les évoquer dans la seconde partie de son propos.

Alors que la 4ème ligne de tramway a été terminée au cours du mandat, Philippe Saurel est revenu sur le projet de cinquième ligne. Très longtemps évoquée, elle devrait enfin devenir réalité. "Nous débuterons avant la fin du mandat, le premier tronçon de la 5e ligne de tramway", a promis l'homme fort de Montpellier.

Pour le reste du trajet, il faudra se montrer patient. Certains tronçons en sont encore au stade de l'étude technique.

Alors que la fin de la première partie de mandat a été marquée par le décès de Louis Nicollin, l'ex-élu socialiste ne pouvait pas éluder le sujet du futur stade de football dans son discours.

Rappelant que la future enceinte portera bien le nom du charismatique ancien Président du Montpellier Hérault Sporting Club (MHSC), Philippe Saurel a précisé sa pensée à ce sujet tout en évitant de donner des chiffres sur le futur site. "Nous créerons le futur stade de football, nous y travaillons", a-t-il notamment assuré.

"Des études sont en cours. Toutefois, nous ne pourrons clairement pas financer seul ce beau projet. Nous ferons appel au privé", a détaillé le Président de Montpellier Méditerranée Métropole.

Amoureux du ballon rond, il a rappelé sa volonté forte de pouvoir "poser la première pierre du stade Louis Nicollin au cours de la Coupe du monde de football féminin en 2019", au coeur du futur quartier Cambacérès.

Quel visage pour Cambacérès à Montpellier ?

S'il y a un projet qui tient au coeur de Philippe dans ce premier semestre 2018, cela semble bien être celui-là !

"Ce futur grand quartier sera lancé en 2018", a affirmé Philippe Saurel avant d'énumérer tout ce qu'il veut y intégrer. "Notre futur stade de football sera là bas", a-t-il confirmé. Une chose est sûre : le stade n'y sera pas seul !

"La future gare SNCF Sud de France sera opérationnelle prochainement, au coeur de ce grand quartier" , a détaillé Philippe Saurel avant d'ajouter que "cela rend particulièrement urgent de s'occuper des lignes à grande vitesse Montpellier-Béziers et Montpellier-Perpignan."

"On ne peut plus reculer davantage", a clamé l'ex-élu socialiste sur ce sujet.

Décidément pas peu fier de la FrenchTech Montpelliéraine, Philippe Saurel a conclu son propos en précisant que le futur bâtiment Totem French Tech sera également bâti au coeur du quartier. Pour l'heure, une partie des startups montpelliéraines sont hébergées dans l'ancien hôtel de ville de Montpellier.

Il a aussi évoqué les bonnes relations de travail et de coopération entre Toulouse et Jean-Luc Moudenc et Montpellier.

Saurel_voeux2018_3

©EcomNews. Philippe Saurel entouré des élus métropolitains à la fin de ses voeux 2018

Ecomnews - Adds