Ecomnews - Adds
Plan d'urgence, de solidarité et de relance : La Région Sud investit 1,4 milliard € pour venir en aide à toutes et tous
Par Philippine Gentit publié le 15 MAI 2020 à 14:50
C'est au travers d'une conférence que Renaud Muselier, Président de la Région Sud Provence Alpes Côte d'Azur, Président des Régions de France, a fait le bilan sur les dispositifs mis en place depuis le début de l'épidémie. Le Président de la Région a également présenté le Plan d'urgence, de solidarité et de relance déployé pour tous et dans les mois à venir. Eclairage.

Au lendemain, des annonces faites par le Premier ministre, Edouard Philippe, sur le plan tourisme, Renaud Muselier, Président de la Région Sud Provence Alpes Côte d'Azur a fait le bilan sur les dispositifs mis en place par la Région depuis le début de l'épidémie et a présenté les perspectives de l'après-COVID.

" La Région Sud a bâti un Plan d’ensemble pour faire face à l’urgence, accom- pagner la solidarité et déjà planifier la relance de notre économie. 1,4 milliard d’euros sont pris sur le budget régional pour venir en aide à toutes et tous dans les mois à venir. Il y a forcément un dispositif qui vous concerne dans ce Plan qui a été pensé pour répondre à la crise dans tous les secteurs , " a déclaré Renaud Muselier.

Le Plan d’urgence, de solidarité et de relance de la Région Sud sera divisé en 2 volets :

• Un volet axé sur l’urgence et la solidarité, doté de 227,5 millions d’euros.
• Un volet axé sur la relance post crise avec un budget de 1,2 milliard d’euros.

L’URGENCE : Le Plan d’urgence consacre 174 millions d’euros au personnel soignant, aux entreprises et à l’agriculture.

  • Le 20 mars dernier, la Région Sud a décidé d’accorder une prime exceptionnelle de 200€ pour les 12 435 stagiaires paramédicaux et les 1 542 externes en santé qui sont aujourd’hui, dans le cadre du Plan Blanc, pleinement mobilisés sur le front du Coronavirus. La région est la première Région de France à avoir porté cette initiative d’aide aux stagiaires et externes concernés, et elle est la seule à le nancer sur ses Fonds propres.

  • Depuis le 21 mars 2020, les collectivités sont autorisées par le décret gouvernemental n°2020-281, à commander des masques pour le personnel soignant. Le mercredi 22 avril, la Région Sud a reçu une commande de 5 millions de masques. Avec l’aide de son comité d’éthique sanitaire elle en a distribué 3,5 millions aux soignants, 500 000 aux forces de l’ordre et le reste sera destiné aux communes de moins de 20 000 habitants de la région Sud.

  • Au total, la Région a investi 115 millions d'euros pour les entreprises régionales. Parmi cela, la Région a déployé 35 millions d’euros dans le Fonds de solidarité nationale. Ce Fonds, mis en place en mars, a été renouvelé pour le mois d’avril.

  • Une enveloppe de 64 millions d’euros en aides est dédiée au soutien de toutes les entreprises. Pour déposer un dossier, un guichet unique Région Sud a été mis en place avec un numéro vert et une adresse mail : 0 805 805 145 - guichetmonfinancement@maregionsud.fr

  • La Région et la Banque des Territoires ont créé le Fonds « COVID-Résistance », doté de 20 millions d’euros (10 millions chacun). Ce Fonds est bâti sur un modèle similaire au Fonds « Résistance » mis en place par Jean Rottner, Président de la Région Grand-Est.

  • 5 millions d’euros spécialement sécurisés pour les entreprises agricoles.

LA SOLIDARITÉ : Le Plan solidarité béné ce de 103,5 millions d’euros pour le sport et la jeunesse, la culture et les transports.

  • Dans cette période, la situation des gens les plus démunis est à prendre encore plus en considération que d’habitude. La Région Sud a donc décidé de prendre des mesures exceptionnelles pour aider le Gouvernement dans l’accompagnement des personnes en difficulté.

  • Le secteur du monde sportif est également durement impacté par les annulations à répétition des événements prévus depuis plusieurs mois. La Région, ayant à coeur d’aider les domaines inclus dans ses compétences a décidé d’investir 9,5 millions d’euros pour ces secteurs, victimes impuissantes de la crise.

  • La Région est solidaire des acteurs de la culture et a décidé d’intervenir en leur faveur avec : 30 millions d’euros sanctuarisés et versés, mise en place d’un Plan exceptionnel de 5 millions d’euros pour que la région Sud reste une terre de Culture.
  • Quant aux transports, 21 millions d'euros ont été attribués afin de maintenir notamment les déplacements des professionnels qui continuent de travailler en première ligne.

?id=o4dxcqr0NVlkIwpmXxqlRLeXUw9FNlZn

LA RELANCE : Le Plan de relance qui permettra de préparer l’après-COVID sera constitué de 1,2 milliard d’euros et se focalisera sur les services publics régionaux, le redémarrage économique, la relance durable et le système de santé.

  • 88 millions d’euros pour soutenir les maires et les intercommunalités : Cette mesure a été mise en place pour démultiplier l’action des collectivités, grâce à 78 millions d’euros sanctuarisés et à 10 millions d’euros supplémentaires.

  • Investir 50 millions d’euros pour moderniser les lycées :Développement du numérique et amélioration des équipements et des infrastructures dans les lycées de la région.

  • 762 millions d’euros pour moderniser le service de transport régional :Achat de trains, acquisitions de cars, plan de modernisation des infrastructures (contrat de perfor- mance avec SNCF Réseau), tout mettre aux normes « COP d’avance » (trains à batterie, amélioration des performances, cars électriques, GNV, hydrogène,...).

  • 20 millions prévus pour le redémarrage économique dont : 17 millions d’euros pour un Fonds de participation spécique post-COVID et 2,6 millions d’euros pour l’industrie touristique et un nouveau Plan de promotion

  • Les soignants, après avoir été en première ligne auront besoin d’aides des collectivités afin de poursuivre leur travail quotidien dans les meilleures conditions passibles, c’est pourquoi la Région investira 100 millions d’euros pour le système de santé.

  • 255 millions d'euros pour la relance durable : À travers la relance, la Région Sud n’oublie pas que chacune de ses actions s’articulent autour de son Plan climat « une COP d’avance ».

" À la sortie de cette crise, le monde aura considérablement changé. Et si nous affrontons aujourd’hui ensemble l’urgence, nous devons aussi être prêts à assurer la relance. Chacun à votre place, vous pouvez compter sur la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur pour ne laisser personne sur le bord du chemin," a conclu Renaud Muselier.

Ecomnews - Adds