Ecomnews - Adds
Poitiers : Le Futuroscope veut atteindre la neutralité carbone d’ici la fin 2025 
Par Denys Bédarride publié le 01 JUIL 2022 à 15:05
Dans le cadre de son programme environnemental 2025, le Futuroscope déploie des solutions visant à réduire l’impact écologique du Parc. En présence de ses partenaires historiques, Dalkia et sa filiale Dikeos, Rodolphe Bouin, Président du Directoire du Futuroscope, ont inauguré le réseau de chaleur et de froid bas carbone du Parc. 

Ce 23 juin, c’est donc le grand jour pour la nouvelle installation vertueuse du Parc qui entre en fonctionnement.

Pour ce moment, qui acte une nouvelle fois de l’engagement du Parc dans la décarbonation de ses activités, Jean-Bernard Lévy Président-Directeur Général du Groupe EDF, Marc Benayoun Directeur Exécutif Groupe EDF en charge du Pôle Clients Services et Territoires, Sylvie Jéhanno Présidente-Directrice Générale de Dalkia, Dominique Thillaud Directeur Général de la Compagnie des Alpes, ont tenu à être présents au côté de Rodolphe BOUIN, Président du Directoire du Futuroscope.

Le réseau de canalisations de 1,6 km de long est desservi à partir d’une nouvelle centrale de production alimentée à 100% par de l’électricité verte (certifiée d’origine renouvelable). La chaleur et le froid sont produits en même temps par des thermofrigopompes.

C’est la spécificité de cette technologie nouvelle qui permet, en fonction du besoin instantané, de prélever des calories du circuit froid pour le donner au circuit chaud.

Pour gagner encore en performance, les thermofrigopompes s’appuient sur une énergie renouvelable locale : la géothermie.

Le Futuroscope s’est fixé un objectif ambitieux, atteindre la neutralité carbone à fin 2025. Pour l’accompagner dans ce projet, il a confié à son partenaire historique Dikeos, filiale du groupe Dalkia, la conception, la réalisation et l’exploitation d’un réseau de chauffage et de climatisation vertueux.

?id=SaV5xcabTwZVFzy7cSpkndmsSJxY9LKO

Le réseau de chaleur et de froid dessert l’extension du Parc : parc aquatique « Aquascope », nouvel ensemble hôtelier « Hôtel Station Cosmos », « Space Loop Restaurant » et « Eco Lodgee ». Il s’étend également au-delà de son enceinte pour alimenter la salle de spectacle « Arena Futuroscope ».

De nouvelles installations de production de chaleur et de froid issues d’énergies renouvelables verront le jour dès 2025 pour verdir encore le mix énergétique du Parc.

Grâce à cette démarche environnementale globale, c’est environ 3500 tonnes de CO2 que le Parc n’émettra pas chaque année, l’équivalent de 1900 véhicules retirés de la circulation.

À terme, le programme environnemental du Futuroscope associé aux travaux d’amélioration de la performance énergétique, permettra de diminuer de 80 % les émissions de gaz à effet de serre ; les 20% restant seront séquestrés sous forme de puits carbone.

À fin 2025, le parc ne consommera plus d’énergie fossile.

?id=obM6emzyROx2vKSTEyaWtuYjraG8cDzr

« Nous nous sommes lancés dans un projet d’investissement de 304 millions d’euros qui vise notamment à la rénovation et l’optimisation du Futuroscope. 10 % de cet investissement est dédié à la dimension environnementale et au développement durable du Parc. Nous avons en effet de fortes ambitions sur le volet énergétique et nous souhaitons aller au-delà de ce que la loi nous impose. Cela se traduit notamment par l’objectif zéro énergie fossile et zéro émission carbone à l’horizon 2025 pour faire figure d’exemple sur ce sujet. Pour y arriver, nous pouvons compter sur notre partenaire Dalkia et sa filiale Dikeos, qui nous apportent leur expertise et les conseils nécessaires à l’atteinte de nos objectifs », a indiqué Rodolphe Bouin, Président du Directoire du Futuroscope.

« Nous avons l’habitude d’accompagner les collectivités dans leur transition énergétique. Le Futuroscope, par sa taille et ses installations s’apparente à une petite ville, c’est rare et cela mérite d’être souligné. Le réseau de chauffage et de climatisation vertueux que nous avons proposé au Parc s’appuie sur notre écoute territoriale et notre capacité à valoriser les énergies locales. Je tiens à remercier le Futuroscope pour la confiance témoignée envers Dalkia et sa filiale Dikeos mais également l’ADEME, qui a financé ce projet à hauteur de 40 % de l’investissement global dans le cadre du Fonds Chaleur », a souligné Sylvie Jéhanno, Présidente Directrice Générale de Dalkia.

?id=VtrObdgXrKT7AIPSX5N98KAbXUL4GvKe

Chiffres clés :

Parc du Futuroscope :

0 énergie fossile consommée en 2025

0 carbone émis en 2025

Réseau de chaleur et de Froid :

1,6 km de canalisations

200 tonnes de CO2 évitées chaque année, l’équivalent de 109 véhicules retirés de la circulation

16 GWh de chaleur produit par le réseau, et 6 GWh de froid

Ecomnews - Adds