Ecomnews - Adds
Le port de Marseille Fos veut séduire les investisseurs chinois
Par Robert Fages publié le 14 AOÛT 2018 à 09:00
En effet, il dispose d’une réserve importante de foncier disponible, susceptible d’accueillir de nouveaux projets, tant dans le domaine de l’industrie que dans celui de la logistique.

Marseille et son port souhaitent développer avec la Chine une coopération de projets industriels et logistiques, dans une démarche de réciprocité et axée sur des normes sociales et environnementales de haut niveau.

Pour illustrer cette démarche, le Grand Port Maritime de Marseille et le Shanghai International Port Group ont signé un accord de coopération opérationnelle portant sur les sujets de réduction des impacts, d’écologie industrielle et de massification des flux de marchandises autour du report modal de longue distance.

L’impressionnant projet des Nouvelles Routes de la Soie initié par l’administration chinoise, place la Méditerranée au centre d’une stratégie de flux maritimes ambitieuse et responsable entre l'Europe, l'Asie et l'Afrique. Un fort potentiel de coopération existe dans la zone de Marseille Fos qui pourrait permettre de soutenir et nourrir ce projet, associant les pôles d'économie maritime français et chinois.

« Le port de Marseille Fos est un port mondial, à la croissance dynamique, qui nourrit l’ambition de jouer un rôle majeur parmi les ports européens de rang international en se positionnant comme la porte alternative d’entrée Sud du marché européen.

Mettant actuellement en oeuvre un plan d’investissement de 360 millions d’euros sur 5 ans, le port dispose d’une réserve importante de foncier disponible, susceptible d’accueillir de nouveaux projets d’investisseurs européens ou internationaux, tant dans le domaine de l’industrie que dans celui de la logistique » précise Christine Cabau Woehrel, présidente du directoire du port de Marseille Fos.

Les acteurs publics et privés du territoire soutiennent cette démarche. Un certain nombre d’investisseurs chinois ont déjà manifesté un vif intérêt pour le port de Marseille Fos en raison de sa localisation stratégique, de son importante réserve foncière disponible et de ses infrastructures.

Le développement des liaisons ferroviaires entre Marseille Fos et l’Europe du Nord-Ouest est aussi une priorité importante, dans la mesure où ces dessertes peuvent permettre de réduire de 5 ou 6 jours le temps de transit de biens en provenance d’Asie ou de toute autre origine/destination située à l’est du canal de Suez avec l’Europe de l’Ouest et du Nord.

Plus récemment, Marseille est devenu un hub d’échanges numériques du fait des nombreux câbles sous-marins qui y sont d’ores et déjà concentrés et qui relient notamment le continent asiatique.

L’accord de partenariat signé par Christine Cabau Woehrel et Ding Xianming, vice-président du port de Shanghai porte sur enjeux majeurs : les enjeux environnementaux et de transition énergétiques liés aux activités portuaires ; la promotion des synergies industrielles et d’économie circulaire au sein des zones portuaires ; les solutions de routing et de supply-chain innovantes entre l’Asie et l’Europe contribuant à réduire les impacts en matière d’empreinte carbone du transport massifié de longue distance.

Ecomnews - Adds