#AgricultureBio #Alimentation #AndreBrundu #Architecture #ChristianeEspuche #CircuitCourt #CommunautePetiteCamargue #Scolarite #Videos #Aimargues #Gard #Occitanie #Vauvert
Jeremy Flament
31 mars 2023 Dernière mise à jour le Vendredi 31 Mars 2023 à 13:10

Ecomnews était en direct de Vauvert dans le Gard pour assister à la présentation de la future cuisine centrale intercommunale. Un projet ambitieux, s'inscrivant dans une démarche d'alimentation saine et de proximité voulue par l’intercommunalité qui verra le jour en septembre 2024. Reportage exclusif.

Initialement prévue pour assurer la livraison de 700 repas par jour, la restauration collective de la Petite Camargue doit composer avec l’augmentation de la population sur le territoire. En effet ce sont près de 1 300 repas par jour qui sont distribués pour les élèves accueillis dans les 12 restaurants scolaires qui composent le territoire, soit plus de 200 000 repas sur l’année 2022. C’est pourquoi la création d’une nouvelle cuisine centrale à Vauvert était plus que nécéssaire.

CC petite camargue cuisine centrale 2

Un grand projet pour la Petite Camargue

Depuis qu’elle a mis en place la première cuisine certifiée Bio en France en 1997, la Communauté de Communes de Petite Camargue s’est toujours placée en précurseur dans l’utilisation du bio dans la restauration collective et en faveur du bien manger avec la mise en place de circuits de proximité et le travail de produits du terroir

Les élus ont donc présenté un projet ambitieux, un équipement structurant, optimisé et calibré pour répondre au besoin d’augmentation du nombre d’élèves et en adéquation avec la stratégie et l’attachement de la Communauté de Communes pour l’usage des circuits de proximité et le bien manger. Cette nouvelle cuisine centrale a pour but de présenter aux enfants du territoire des produits sains, de qualité et de soutenir le terroir notamment grâce aux 25 fournisseurs locaux en s’inscrivant dans le Plan Alimentaire Territorial (PAT).

CC petite camargue cuisine centrale Brundu

« On a la chance d’avoir un territoire riche, les taureaux de Camargue, les élevages de bétails, de nombreux producteurs de fruits, légumes et fromages. Le but c’est d’avoir un circuit de proximité et tout ceci doit se répercuter dans l’assiette des enfants, c’est un choix commun et pédagogique, nous nous devons de montrer aux enfants ce qu’ils mangent d’où cela provient, comment c’est produit. Que derrière ce qui se trouve dans leur assiette, c’est le travail de femmes et d’hommes passionnés qu’ils consomment. Notre rôle est de sensibiliser, reconnecter les enfants et le territoire. » explique André Brundu, Président de la Communauté de Communes de Petite Camargue et Maire de Aubord.

La Communauté de Communes travaille depuis longtemps afin d’améliorer l’impact environnemental du secteur alimentaire sur le territoire en réduisant la pollution des surfaces agricoles, en luttant contre le gaspillage des produits alimentaires et en développant le recyclage des biodéchets.

Cuisine centrale CC PC

Un bâtiment durable et innovant qui se pose en vitrine du terroir

Ce projet est donc une réponse au besoin croissant en alimentation des cantines du territoire et il s’articule autour d’un bâtiment à haute performance environnementale, innovant, qui répond pleinement aux enjeux actuels et futurs de développement durable. De part sa conception le bâtiment s’ancre parfaitement dans la logique de développement des circuits de proximité et du bien manger pour les enfants du territoire voulue par l’EPCI.

Dotée d’une surface de près de 1 400 m2 cette nouvelle cuisine centrale sera capable d’assurer la production de 2 700 repas par jour. Le bâtiment est le fruit du cabinet d’architecture A+Architecture qui s’est employé à retranscrire la philosophie de la Communauté de Communes de Petite Camargue.

 

Cuisine centrale CC PC illustration

Inscrit dans une démarche de durabilité, le bâtiment fait appel à des matériaux de construction nobles et locaux provenant d’un rayon de moins de 50 km, et répond au label BDO Niveau Or, il est également équipé de panneaux photovoltaïque.

« C’est un bâtiment qui a une vraie stratégie environnementale basée sur le local, les circuits de proximité à l’image du projet territorial qui est de fabriquer des repas avec des ressources et des producteurs locaux. Sur la construction on a employé des matériaux que l’on trouve autour du lieu de construction, la pierre vient du pont du Gard, le béton bas carbone est fabriqué à Aigues-Vives, le bois est issu des forêts d’Occitanie » détaille Clément Rabourdin, Associé du cabinet d’architecture A+Architecture.

CC petite camargue cuisine centrale 3

Située à Vauvert à la confluence de la Camargue, de la vallée du Rhône et des Cévennes, cette nouvelle cuisine intercommunale raconte le terroir de la plaine du Gard. Représentant un coût prévisionnel total de 8 224 299 € HT, la Communauté de Communes autofinance le projet à hauteur de 3 820 074 € avec une participation de l’État de 2 800 000€, de la Région Occitanie de 1 000 000€ et du Département du Gard de 604 225 €. Les travaux débuteront en avril 2023 pour une mise en service en septembre 2024.

Cuisine centre CC PC 2

Si cette nouvelle cuisine centrale s’adresse prioritairement à la production de repas à destination des élèves du territoire, elle pourra dans un second temps permettre de proposer des repas aux centres aérés, pour les personnes âgées mais également pouvoir répondre à la demande d’une collectivité ne faisant pas partie de l’intercommunalité. 

La restauration Scolaire du territoire en chiffres clés :

Chiffres CC petite camargue

Le projet en chiffres clés :

À savoir

16

mois de travaux

1 376

m2 de surface de plancher

2 700

repas livrés par jours

8 224 299€ HT

de coût total

Cuisine centrale CC PC spec

Crédit images du projet : ©Cabinet A+Architecture

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *