Ecomnews - Adds
Provence Alpes Côte d’Azur : Pourquoi les dirigeants doivent se protéger contre la perte d’emploi en 2021 ?
Par Redaction publié le 10 JUIN 2021 à 09:20
Selon la 5ème édition de l’Observatoire de l’emploi des entrepreneurs publiée par l’association GSC en collaboration avec la société Altares, 3 540 chefs d’entreprise ont vu leurs activités professionnelles s'interrompre en 2020, malgré les mesures instaurées par le gouvernement pour atténuer les effets économiques de la crise.

Une meilleure situation professionnelle des entrepreneurs en 2020 dans la région.

En 2020, beaucoup moins d’entrepreneurs ont perdu leurs emplois par rapport à 2019 en Provence Alpes Côte d’Azur. Un effet plus marqué dans trois départements principaux, dont les Alpes-Maritimes qui a connu une baisse de 1 034 dirigeants en situation de perte d’emploi, les Bouches-du-Rhône (1 307 dirigeants) et les Alpes-de-Haute-Provence avec le plus fort recul, passant de 122 dirigeants en 2019 à 43 en 2020.

Par ailleurs, les autres départements de la région ont également connu un recul du nombre de dirigeants en situation de perte d’emploi avec un pourcentage pour chacun, toujours supérieur à 25 %.

Toutefois, Anthony Streicher, Président de l’association GSC, alerte sur le risque que la situation des entrepreneurs se dégrade à nouveau, au terme des mesures mises en place par le gouvernement pour soutenir l’activité économique en 2020.

Quels sont les dirigeants les plus touchés ?

D’une part, ce sont les dirigeants âgés autour de 44 ans qui sont les plus touchés par la perte d’emploi dans la région Provence Alpes Côte d’Azur (1 an de plus qu’en 2019).

Ainsi, pour ces dirigeants forts d’expérience, leur réinsertion dans le milieu professionnel risque d’être d’autant plus difficile.

D’autre part, les TPE ont été les plus impactées par la crise tandis que les PME ont, quant à elles, beaucoup plus embauché : 29 entreprises employaient plus de 50 salariés en 2020 contre 14 en 2019, notamment grâce à leur capacité d’adaptation en cas de crise.

Mais, pour Frédéric Barth, Directeur Général d’Altares, se protéger contre la perte d’emploi est crucial pour les dirigeants en 2021, étant donné que leurs nombres en situation de perte d’emploi devraient augmenter cette année et l’année suivante avec la reprise de l’activité économique et ces risques liées.

Quels secteurs sont les plus concernés par ces pertes d’emploi ?

3 secteurs représentent deux tiers des pertes d’emploi de la région Provence Alpes Côte d'Azur, à savoir les secteurs de la construction, du commerce et pour finir, de l'hébergement, restauration et débits de boissons.

En premier donc, la construction avec 892 chefs d’entreprise en situation de perte d’emploi dont 800 dans le bâtiment. Suivi par le secteur du commerce où, bien que l'on constate une baisse de 25 % par rapport à 2019, 770 entrepreneurs ont connu une liquidation judiciaire l'année suivante.

Et pour finir, l’hébergement, restauration et débit de boissons avec 634 chefs d’entreprise qui ont perdu leur emploi en 2020. Le secteur de la restauration représente notamment plus des trois-quarts des chefs d’entreprise ayant vu leur activité professionnelle s'arrêter.

On peut finalement aborder le secteur des services, car également en difficulté dans la région avec 482 entrepreneurs qui ont perdu leur emploi dans les services aux entreprises.

Ecomnews - Adds