Ecomnews - Adds
Recherche contre le cancer : L’Institut du Cancer de Montpellier présente ses avancées et priorités 2020
Par Redaction publié le 07 FEVR 2020 à 08:00
A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le cancer, l’ICM Montpellier a présenté deux projets d’envergure internationale, associant médecins et chercheurs. Reportage !

LInstitut du Cancer de Montpellier a réuni ses partenaires et mécènes à l’aéroport de Montpellier pour présenter l’état de ses recherches, le 4 février, à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le cancer.

L’ICM et l’aéroport de Montpellier ont d'ailluers signé une convention de mécénat d’un montant de 15 000€ pour contribuer à faire avancer la recherche.

« Montpellier fait partie des centres à la pointe, avec une reconnaissance nationale puisque nous avons le label SIRIC (site de recherche intégrée en cancérologie) depuis 7 ans. Notre spécificité et notre force sont que les chercheurs travaillent avec les médecins pour faire avancer le progrès thérapeutique » explique Marc Ychou, directeur général de l’Institut du Cancer de Montpellier.

?id=X8MS5b36iJ2EUoFYP26QrzdqGrzwAm0d

La sérine, l’acide aminé en cause dans les sarcomes

Les sarcomes sont des cancers rares – 5 000 nouveaux cas par an - qui touchent bien souvent les jeunes. Alors que les traitements sont très peu développés, l’équipe de recherche de Laetitia Linares, chercheur à l’Institut de Recherche en Cancérologie de Montpellier, spécialiste du Métabolisme, et Nelly Firmin, médecin Oncologue à l’ICM, ont mis en lumière le rôle essentiel de la sérine, un acide aminé qui nourrit les cellules cancéreuses dans le cas des liposarcomes - 2ème forme la plus fréquente dans les sarcomes. Lors des tests pré-cliniques menés sur des tissus tumoraux de patients de l’ICM, l’équipe a démontré qu’en bloquant la sérine, les cellules cancéreuses meurent.

Cette découverte mondiale – qui va donner lieu à une publication dans Science Translationnal Medicine, une revue scientifique internationale – ouvre désormais la voix à une nouvelle thérapeutique.
Des essais cliniques sont désormais envisagés pour confirmer cette révolution.

?id=TJmxn80IDLMam4pBHNJM7OW1R0LrqV3f

ADN circulant : une simple prise de sang pour détecter et suivre l’évolution de la maladie

L’équipe d’Alain Thierry, chercheur à l’Institut de Recherche en Cancérologie de Montpellier, propose une simple prise de sang (ou biopsie liquide) pour détecter et analyser les ADN circulants qui portent les mutations génétiques des cellules cancéreuses dont ils sont issus.

Les avantages de la biopsie liquide sur la biopsie tissulaire ou pièce opératoire sont multiples : la procédure est simple, rapide et peu onéreuse. La faible invasivité du prélèvement sanguin permet de suivre les patients à tout moment du traitement et de l’évolution de la maladie.

« La détection des cancers et leurs rechutes sont des enjeux majeurs de l’oncologie. Nous espérons, grâce à ces travaux, améliorer le suivi des patients et augmenter les chances de guérison. La synergie entre l’IRCM et l’ICM est un atout précieux pour la réussite de ce projet » a expliqué Alain Thierry.

Ecomnews - Adds